POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 2 décembre 2010

L'UNICEF continue d'aider le gouvernement haïtien dans sa lutte contre le choléra

Le comité japonais et l'Agence Canadienne de Développement Internationale (ACDI) viennent d'accorder, un don de 8,2 millions de dollars américains à l'UNICEF. Cette somme permettra à l'agence des Nations Unies de soutenir le gouvernement haïtien dans la lutte contre le choléra. L'annonce a été faite par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) , dans un communiqué rendu public cette semaine.
Ces fonds sont destinés à appuyer le travail de l'UNICEF, en soutien au gouvernement haïtien, en accentuant la réponse qu'il faut apporter à l'épidémie à travers le pays. Le peuple japonais et le peuple canadien ont rapidement répondu à l'appel d'aide d'urgence lancé par l'UNICEF pour combattre l'épidémie. Ces subventions serviront notamment à renforcer les actions sur le terrain dans les zones rurales les plus reculées et les bidonvilles de Port-au-Prince ainsi que les programmes liés à l'eau et à l'assainissement. La campagne de prévention, de concert avec les partenaires, à travers les communautés et dans les camps bénéficiera également de ce soutien.
Françoise Gruloos-Ackermans, Représentante de l'UNICEF en Haïti, a salué ce geste, remerciant le peuple japonais et le peuple canadien pour cet appui. Cette donation vient au bon moment car dans la lutte contre le choléra toute aide est la bienvenue.
« Le peuple japonais et le peuple canadien ont toujours assisté l'UNICEF. Ces dons prouvent une fois de plus qu'ils sont avec nous et avec le gouvernement haïtien dans cette lutte que nous menons contre le choléra », a insisté Françoise Gruloos-Ackermans. « Il faut aller au maximum de nos capacités et atteindre les zones qui ne sont pas encore couvertes », a souligné la Représentante de l'UNICEF.
« Depuis le tremblement de terre, le comité japonais a donné près de 15 millions de dollars américains, auxquels viennent s'ajouter les 6,2 millions, pour aider le pays. L'ACDI a répondu pour un montant de 14,2 millions et a été l'un des premiers acteurs publics internationaux à répondre à l'appel d'urgence qui a été lancé tout de suite après le séisme. » , informe le communiqué
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18525

Aucun commentaire: