POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 2 décembre 2010

Haïti - Élections : Droits et Démocratie déplore la situation en Haïti

01/12/2010 11:56:48 Droits et Démocratie salue le courage du peuple haïtien qui s'est rendu aux urnes dimanche, tout en exprimant sa grande préoccupation quant aux conditions dans lesquelles ce premier tour d'élections présidentielles et législatives s'est déroulé. La désorganisation du scrutin, les incidents de violence, les graves problèmes au niveau de l'inscription et de l'identification des électeurs et les nombreuses allégations de fraude électorale rapportés par les partenaires de Droits et Démocratie témoignent de la fragilité du processus démocratique en Haïti.

« Les haïtiens et les haïtiennes ont une fois de plus prouvé leur attachement envers la démocratie en se rendant aux urnes malgré l'insécurité et la profonde précarité de leurs conditions de vie », déclare Gérard Latulippe, président de Droits et Démocratie. « Il est à espérer que les autorités haïtiennes ainsi que la communauté internationale sauront faire preuve du même engagement en s'assurant que toute la lumière soit faite sur les allégations d'irrégularités et de fraude électorale. Dans les circonstances, l'empressement avec lequel le Conseil Électoral Provisoire (CEP) a validé le premier tour du scrutin est préoccupant. »
Par ailleurs, Droits et Démocratie déplore que des centaines de milliers d'Haïtiens et Haïtiennes semblent avoir été privés de leur droit de vote dimanche du fait qu'ils ne disposaient pas de papiers d'identité, n'étaient pas inscrits sur les listes électorales, ou n'avaient pas pu identifier leur bureau de vote. Droits et Démocratie souhaite rappeler que les problèmes d'identification et d'enregistrement à l'état civil qui ont entaché le déroulement du scrutin ne sont pas des problèmes nouveaux, et que suite au séisme du 12 janvier, ils ont été amplifiés de façon alarmante.

En savoir plus sur Droits et Démocratie :
Droits et Démocratie (le Centre international des droits de la personne et du développement démocratique) est un organisme non partisan investi d'un mandat international et qui a été créé en 1988 par le Parlement canadien pour encourager et appuyer les valeurs universelles des droits humains et promouvoir les institutions et pratiques démocratiques partout dans le monde.
Droits et Démocratie jouit d'un statut consultatif (catégorie II) auprès du Conseil économique et social de l'ONU, figure sur la liste spéciale d'ONG de l'Organisation internationale du travail et jouit du statut d'observateur auprès de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples.
HL/ HaïtiLibre
http://www.haitilibre.com/article-1803-haiti-elections-droits-et-democratie-deplore-la-situation-en-haiti.html

Aucun commentaire: