POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 7 décembre 2010

Haïti/présidentielle: barricades et coups de feu à Port-au-Prince

PORT-AU-PRINCE - Des barricades ont été érigées dans les rues de Port-au-Prince où des coups de feu ont été tirés et des débuts d'incendies se sont déclarés dans des petits commerces peu après l'annonce des résultats du premier tour de la présidentielle, a constaté l'AFP. A Pétion-Ville, banlieue de Port-au-Prince, plusieurs barricades faite de cagettes en bois, de pierre et de pneus en feu ont été érigés dans les rues pour bloquer la circulation, a constaté un journaliste de l'AFP.
Des débuts d'incendie ont éclaté dans des petits commerces tandis que des coups de feu nourris résonnaient. Plusieurs centaines de jeunes cagoulés couraient dans les rues de cette banlieue, pour la plupart bloquées, pour demander l'annulation du scrutin.
Ces incidents ont éclaté après l'annonce des résultats du premier tour de la présidentielle par les autorités.
L'ex-Première Dame Mirlande Manigat, qui a obtenu 31% des voix, et le candidat du pouvoir Jude Célestin, qui a réuni 22% des suffrages, accèdent au second tour de l'élection présidentielle, selon les résultats annoncés dans la soirée par le Conseil électoral.
En revanche, le chanteur populaire Michel Martelly arrive juste derrière Jude Célestin en troisième position. Il est le grand perdant du premier tour qui s'était tenu le 28 novembre.
"Le peuple était sorti pour voter Martelly parce que Manigat et Célestin ne vont rien régler du tout. Martelly était en avance et on lui a volé les élections. Nous allons détruire le pays jusqu'à ce qu'on nous donne Martelly comme président", a déclaré un jeune masqué à l'AFP.
Les radios haïtiennes ont rapporté des manifestations dans plusieurs villes du pays.
Michel Martelly que seules 6.845 voix séparent de Jude Célestin, a annoncé la tenue d'une conférence de presse à 22H30 (03H30 GMT mercredi) dans un hôtel de Pétion-ville.
De son côté, Mirlande Manigat, interrogée par l'AFP par téléphone alors qu'elle venait de prendre connaissance des résultats, s'est montrée prudente, se contentant d'affirmer: "on attend le deuxième tour".
La candidate doit organiser une conférence de presse mercredi.
http://www.romandie.com/ats/news/101208042026.1k4m2a7f.asp

Aucun commentaire: