POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 7 décembre 2010

Haïti - Élections : Le jour des grandes rumeurs

07/12/2010 13:09:55 Un média américain annonce la victoire de Jude Célestin, un média espagnol celle de Michel Martelly et le Centre National d’Observation (CNO) par la voix de son directeur, celle de Mirlande Manigat... Les heures semblent interminables aujourd’hui en Haïti, ou tout le monde attend, ce mardi 7 décembre, les résultats provisoires du premier tour des élections... Une attente alimentée par les spéculations, les certitudes, les doutes, les rumeurs, les analyses partisanes et les inquiétudes...
Certains voient un deuxième tour Manigat-Célestin, d’autres Martelly-Manigat ou Martelly-Celestin. Dans ce dernier cas, le candidat Martelly, qui ne doute aucunement d’être présent au second tour... a indiqué lundi, qu’il ne participerait pas à un éventuel second tour avec Jude Célestin. Rassurons les partisans de Martelly, si tel est le cas, Michel Martelly saura, une fois de plus, changer d’idée. N'oublions pas pour finir ceux qui envisage un second tour à 3 et voient même d'autres candidats...
Une rumeur (une de plus) fait état d'une victoire de Jude Célestin suite à la prise en compte de procès-verbaux qui avaient été mis de côté sans raison apparente suite à des pressions pour qu'il aille au 2 ème tour avec la candidate du RDNP....
Attention, les résultats pourraient réserver des surprises, car cette focalisation sur 3 candidats, qui suscite les plus grandes attentes et critiques, ne repose sur aucune données suffisamment fiable, pour affirmer avec certitude (autre que la conviction partisane) de la présence de ces candidats aux deuxième tour. D’autres pourraient tout aussi bien créer la surprise, compte tenu du peu d’informations réelles disponibles.
Les prévisions du CNO à prendre avec prudence...
Noel Laguerre, le directeur du CNO, n’est pas en reste dans les rumeurs (ou prévision). Il a fait savoir que, sur 11,217 bureaux de vote installés sur tout le territoire national, 1,591 bureaux ont été pris en compte. Il affirme qu'une tendance aurait été dégagée à partir d’une analyse des données recueillies dans ces bureaux et que, la candidate Mirlande Manigat « Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) », arriverait en première position avec 58,827 voix soit 29.9%. Viendraient ensuite les candidats Michel Martelly « Repons Peyizan » avec 49,289 soit 25%, Jude Célestin « INITE » avec 21% et Jean Henry Céant « Renmen Haïti » avec 16,131 voix soit 8.2%.
Gardons-nous de tirer des conclusions sur un nombre de voix aussi limité. Ces chiffres ne pourraient avoir un sens que si la tendance se poursuivait. Compte-tenu du très grands nombres d’irrégularités et de fraudes, il est peu probable, que les modèles statistiques puissent s’appliquer pour ces élections, en raison du trop grand nombres de facteurs inconnus.
En raison de la stigmatisation, de Jude Célestin (à tort ou à raison), il peut se vanter d'avoir mobilisé tout le monde contre lui. Chacun semble avoir une raison de lui jeter la pierre : les partis ayant été arbitrairement écartés des élections, les partis qui les ont boycottés, les candidats qui réclament leur annulation et même des candidats qui se croient parmi les mieux placés et qui craignent d'être éjectés. Comme quoi il est possible de faire l’unité en Haïti même si c’est dans le négatif.
Histoire d’apporter de « l’eau au moulin des spéculations » imaginons que le Conseil Électoral Provisoire (CEP) surprenne tout le monde et annule le scrutin... Après tout, si tout le monde peut changer d’idée, le CEP le peut, lui aussi...
La seule chose dont nous soyons sûre, c’est que quelque soient les résultats, il y aura des mécontents, des troubles et des violences tant la tension est vive en Haïti.

HL/ HaïtiLibre
http://www.haitilibre.com/article-1853-haiti-elections-le-jour-des-grandes-rumeurs.html

Aucun commentaire: