POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 7 décembre 2010

Haïti - Élections : Pour Robert Simonise, Edmond Mulet «a perdu le Nord»

07/12/2010 11:27:01
Les déclarations d’Edmond Mulet, Représentant du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations-Unies et chef de la Minustah, selon lesquelles l’ONU quittera Haïti et l’internationale ne fournira plus aucune aide à Haïti si la volonté de la population n’était pas respecté, continuent d’alimenter des réactions.
Jean Robert Simonise, professeur d’Université et Mozart De Ronneth, politicologue, soulignent tout deux, que le diplomate onusien a outrepassé son rôle en se prononçant sur le maintien ou le départ de la mission onusienne en Haïti.
Selon M. Simonise, « pour faire de telles déclarations, il faudrait au préalable des consultations entre les dirigeants de tous les pays concernés par la présence des Nations Unies en Haïti » il estime que le diplomate « aurait perdu le Nord » devant l'échec de la journée électorale, alors qu’il n’avait jamais cessé de dire que tout se passerait bien.
M. Mulet est accusé d’ignorer les autorités haïtiennes, dans le cadre de tout un ensemble de décisions. Ainsi, c’est lui qui a annoncé, avant le gouvernement haïtien, que les élections se dérouleraient le 28 novembre...
Mozart De Ronneth, pense que les déclarations de M. Mulet ne doivent pas être pris au sérieux. Il s’agit « de pressions pour faire adopter sa propre formule: la désignation arbitraire de candidats devant aller au second tour ». « M. Mulet n’est pas le conseil de sécurité, c’est un simple employé de l’ONU » a-t-il rappelé. Faisant remarquer que la position de M Mulet, est en contradiction avec celle du Secrétaire Général Ban Ki Moon, qui a récemment reconnu que le dernier scrutin était truffé d’irrégularités et de fraudes et que les Nations Unies étaient prêtes à assister le pays après ces élections. Par contre, le politicologue reste convaincu de l'intérêt des Nations Unies à orienter les résultats des votes dans un sens bien déterminé.
http://www.haitilibre.com/

Aucun commentaire: