POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 26 avril 2012

SELON EVANS PAUL LAURENT LAMOTHE EST INELIGIBLE

 Le responsable de la KID, membre de la plateforme Alternative appelle les députés à assumer leurs responsabilités lors de la séance de ratification du choix du premier ministre désigné. « Laurent Lamothe n’est pas éligible », déclare Evans Paul. « Je ne vois pas comment monsieur Lamothe parviendra-t-il à honorer les promesses qu’il a faites aux parlementaires qui l’ont ratifié. Car, le vote du budget par la Chambre basse a précédé la ratification par le Sénat du candidat à la Primature », insiste l’ancien maire de Port-au-Prince.
Depuis le 24 février dernier, date de la démission de Gary Conille, le pays attend un nouveau chef de gouvernement. Le premier ministre désigné, Laurent Lamothe, qui a déjà franchi l’étape du Sénat de la République attend, pour le moment, le verdict de la chambre basse. Pour la plateforme Alternative, il est clair : « le chancelier Haïtien est inéligible ». Evans Paul invite en ce sens, « les députés à assumer leurs responsabilités, le jour du vote ».
Le responsable de la Convention Inité Démocratique dénonce l’attitude individualiste de certains parlementaires qui privilégient leurs propres intérêts au détriment de ceux de leurs formations politiques et du pays. Evans Paul en veut pour preuve le vote massif accordé à Laurent Lamothe particulièrement les sénateurs particulièrement ceux qui sont en fin de mandat.
Evans Paul affirme ne voir pas par quel moyen le premier ministre désigné parviendra à respecter les engagements pris vis-à-vis des parlementaires ayant voté en sa faveur. Il rappelle que le budget pour l’exercice en cours a déjà été voté la chambre des députés. M. Paul Parle même de manipulation et d’improvisation qui, selon lui, pourraient plonger le pays dans le chaos.
Laurent Lamothe est perçu par plusieurs secteurs comme étant le sauveur. Ils ont, d’ailleurs, lancé des appels aux parlementaires leur demandant de ratifier, le plus rapidement possible, le choix du chancelier haïtien comme premier ministre. Mensonge », rétorque Evans Paul.
Le premier ministre désigné n’a pas rencontré officiellement les responsables de l’Alternative dans le cadre des discussions visant la ratification de son choix « Indique M. Paul. Il pense que l’aspirant premier ministre a rencontré certains parlementaires et dirigeants de partis membres de la Plateforme. Une mauvaise pratique », s’indigne le dirigeant politique.
http://radiovision2000haiti.net/home/?p=14847&cpage=1#comment-41819
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire: