POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 13 avril 2011

Haiti-Reconstruction : Un projet de 510 millions de dollars pour réhabiliter le quartier de Martissant

P-au-P, 11 avril 2011[AlterPresse] ---- La mairie de Port-au-Prince a conçu un projet d’un montant de 510 millions de dollars pour réhabiliter le quartier de Martissant (secteur sud de la capitale) sévèrement affecté par le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Une réunion de cadrage a été organisée par la mairie le 11 avril en vue de permettre aux bailleurs et aux Organisations Non Gouvernementales (ONG) intéressés à la reconstruction du quartier d’être en connaissance du projet.
La rencontre, tenue dans un hotel de Pétion Ville (périphérie sud) s’est déroulée en présence du maire Jean Yves Jason, du président élu lors des élections du 20 mars, Michel Joseph Martelly, de représentants d’ONG et de techniciens attachés au service de la Mairie.
Ce projet devra permettre la construction de 14 500 appartements et faciliter à 72 500 familles de recevoir chacune un logement de 45 mètres carrés.
Jean Yves Jason pense que, grâce à ce projet, tous les acteurs impliqués dans la reconstruction à Carrefour-Feuilles pourront travailler sur un même plan.
Michel Martelly estime pour sa part qu’il est très important que tout le monde soit d’accord sur les activités qui vont se faire.
Il se dit prêt à « marcher avec tout le monde en vue de les supporter et faciliter la collecte de fonds dans l’objectif de retirer les gens (sinistrés) sous les tentes et reconstruire Haiti »
Élisabeth Coicou, consultant au Centre Haïtien de Recherche en Aménagement et en Développement (CHRAD) qui est le bras technique de la mairie, explique que 130 hectares sont concernés par ce projet.
Elle précise que dans un premier temps 61 hectares seront construits le temps de faire stabiliser les autres hectares en construisant des bassins versant et gérer les ravins.
Ce projet se situe dans un plan d’aménagement de la commune de Port-au-Prince, qui concerne également Bel Air et Saint Martin (centre de P-au-P).
Les principaux organismes de financement sont la Banque Mondiale(BM), l’Organisation Internationale de la Migration (OIM) et Oxfam. La réalisation du projet se fera sur une période de 5 ans. [rh gp apr 12/04/11 17 :15]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article10898
Commentaires:
Des projets sortant de l'imagination de milliers d'haïtiens; multiplicité d'acteurs plutôt autonome. Un gouvernenment absent et mis a l'écart par la force des choses.
Il sera bien joli notre pays reconstruit. Disloqué comme un énorme puzzle!
Dèjà faudra-t-il trouvé les fonds!!!

Aucun commentaire: