POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 19 janvier 2011

Haïti-Elections : Vers un second tour

P-au-P, 19 janvier 2011 [AlterPresse] --- Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) annonce la tenue prochaine d’un second tour des élections présidentielles et législatives, dont le premier tour controversé a eu lieu le 28 novembre 2010.
Lors de ce second tour l’institution électorale entend considérer les recommandations de la mission d’experts de l’OEA en rapport aux résultats déjà publiés et qui ont été rejetés par une partie de la population et des secteurs politiques, selon un communiqué émanant de l’institution.
Le rapport des experts a été remis le 18 janvier au CEP par le gouvernement qui l’a reçu officiellement la veille des mains du secrétaire général de l’OEA, Jose Miguel Insulza.
Suivant les informations diffusées dans les medias le rapport de la mission préconise d’écarter le candidat du pouvoir Jude Célestin de la course au second tour au profit de Michel Martelly qui était arrivé en troisième position.
Cependant les principaux acteurs continuent de maintenir le flou sur le contenu du texte, laissant entendre que celui qui a été remis officiellement lundi au gouvernement haïtien pourrait être différent.
« Ce n’est pas la version exacte qui a fuité, la version que vous [les journalistes] avez n’est pas la version exacte…La mission technique peut faire seulement des recommandations. Elle a fait ces recommandations dans la mesure de ses possibilités et avec toute la clarté possible. Mais qui va déterminer quels seront les résultats finaux des élections ? Ce sera le Conseil Electoral Provisoire », a déclaré Jose Miguel Insulza à la presse, lundi 17 janvier.
Le CEP indique dans son communiqué que « l’éventualité d’un changement de position dans le classement du deuxième et troisième candidat dans la liste publiée lors des résultats préliminaires du 7 décembre 2010 sera prise en compte dans le cadre du traitement des contestations ».
Il faudra donc attendre que ce second processus s’achève avant la publication des résultats définitifs. Combien de temps cela va-t-il prendre et comment le « traitement des contestations » pourra influencer les résultats préliminaires ?
Seuls Jude Célestin et Charles Henri Baker parmi les 18 candidats à la présidence ont produit des contestations. Suivant la note émise par le CEP ce sont également les seuls qui recevront une copie du rapport de la mission de l’OEA.
Par ailleurs, le processus de vérification des contestations devrait débuter dans le plus bref délai, selon le souhait formulé en début de semaine par Insulza, qui a annoncé l’arrivée prochaine de la seconde mission de l’OEA chargée d’appuyer les conseillers électoraux dans ce domaine. [kft gp apr 19/01/2011 11 :00]http://www.alterpresse.org/spip.php?article10544

Aucun commentaire: