POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 11 janvier 2013

TRANSAT CROIT TOUJOURS DANS LES POTENTIALITES TOURISTIQUES D'HAITI

En dépit des consignes de prudence émises par les États-Unis et le Canada à leurs ressortissants, le plus important voyagiste intégré au Canada veut ramener les touristes à la semi-île, qui fut jadis la "Perle des Antilles".
Le tour opérateur canadien et la ministre haïtienne du Tourisme, Stéphanie Balmir Villedrouin, ont paraphé un accord de partenariat en promotion de forfaits touristiques. Mme Villedrouin, en mission officielle à Montréal pour promouvoir les nouveaux vols à destination d’Haïti du transporteur Air Transat, a affirmé qu’elle était persuadée que son pays pourra s’affranchir de l’aide internationale grâce au tourisme.

"Il y a une belle Haïti"
La plus jeune ministre du gouvernement de Laurent Lamothe a mis en avant d’importants travaux d’infrastructures effectués sous la présidence de Michel Joseph Martelly pour placer ou replacer Haïti sur la carte touristique mondiale. L’aéroport international, premier coup d’œil des touristes sur le pays, dit-elle, a été entièrement rénové. "Le message qu'on veut lancer, trois ans après le séisme, c’est qu'il y a une belle Haïti", a vanté la ministre.
Grâce à l’accord conclu avec l’État haïtien, le transporteur et voyagiste Transat offre des forfaits pour des vacances en Haïti au départ de Montréal. Ce nouveau tourisme solidaire vise à revaloriser le patrimoine et à développer l’économie d’Haïti. "Nous voulons offrir le Sud autrement", a expliqué Annick Guérard, directrice générale de Transat Tours Canada. De plus en plus de voyageurs, a-t-elle indiqué, souhaitent vivre une expérience enrichissante sur le plan humain.

Forfaits "découverte" : une offre diversifiée
L’entreprise propose, ainsi, des forfaits découverte d’une semaine à Port-au-Prince et sur la côte des Arcadins, et des forfaits balnéaires de quatre jours. Un séjour d’une semaine, repas et excursions compris, coûte entre 1300 et 1600 dollars. "Ces nouveaux forfaits s’adressent aux clients qui veulent allier découverte et détente", a précisé la directrice générale de Transat Tours Canada.
Transat A.T. inc., l’une des plus grandes entreprises de tourisme intégrées du monde et le chef de file de l’industrie des voyages vacances au Canada, offrira des forfaits vacances en Haïti au départ de Montréal, à compter du 23 janvier 2013. Ces forfaits combineront un séjour à Port-au-Prince et sur la côte des Arcadins, qui recèle des plages magnifiques, avec un vaste programme d’excursions accompagnées : musées, sites historiques, lieux naturels, routes thématiques, activités sportives et nautiques.

L'écrivain Dany Lafferière en défenseur de la culture haïtienne
Écrivain d'origine haïtienne, Dany Lafferière a salué la démarche de la Transat favorable au tourisme haïtien. Le prix Medicis 2009 espère que la démarche sera également culturelle. "Ce ne serait que justice pour les deux grandes sociétés francophones d'Amérique puissent échanger leur expérience", a estimé l'auteur de "L'Enigme du retour", un roman publié aux éditions Grasset.
Depuis les consignes d’appel à la prudence lancé par les États-Unis et le Canada à leurs ressortissants, le gouvernement haïtien se démène comme un diable dans un bénitier pour éviter un coup fatal au secteur touristique du pays. "Les étrangers ainsi que les Haïtiens de la diaspora peuvent visiter le pays en toute quiétude", a rassuré le Premier ministre, Laurent Lamothe.Le taux de mort subite pour Haïti est de 6.9 pour chaque 100 000 habitants, selon les chiffres cités par le chef du gouvernement. Haïti, a-t-il soutenu, est bien plus sûre que beaucoup d’autres destinations en Amérique, dont Long Beach, en Californie (États-Unis).

http://www.maximini.com/fr/news/haiti/economie-tourisme/la-transat-voit-toujours-en-haiti-des-opportunites-touristiques--20649.html

Aucun commentaire: