POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 10 mai 2012

L'ex-première ministre d'Haïti livre un message critique à Montréal

L'ancienne première ministre d'Haïti Michèle Pierre-Louis est critique lorsqu'elle parle des efforts de la communauté internationale pour reconstruire son pays. De passage à Montréal, mardi, pour une conférence sur la reconstruction d'Haïti, près de deux ans et demi après le terrible séisme qui a fait près de 300 000 morts, la chef de gouvernement sous la présidence de René Préval a reconnu qu'il était difficile de constater les efforts de reconstruction en se promenant à Port-au-Prince aujourd'hui.
Mme Pierre-Louis reproche à la communauté internationale de ne pas investir dans les institutions étatiques haïtiennes et de laisser le gouvernement du pays dans un état de faiblesse constant. Elle estime que l'organisation d'élections si tôt après le séisme était une erreur qui a détourné l'attention.
« J'étais au gouvernement et je me suis rendu compte que le gouvernement a énormément de difficultés à convaincre la coopération internationale qu'il faut aider le gouvernement. Alors j'expliquais aussi qu'on est dans un paradoxe, puisque très souvent les bâilleurs disent : "Oui, mais est-ce qu'il n'y a pas de corruption, est-ce qu'il y a une capacité d'absorption?"
Mais en même temps, ils ne prennent pas le risque avec nous de renforcer les structures publiques, sans lesquelles il est difficile de concevoir la refondation, la reconstruction et tout paradigme de changement dans ce pays », a expliqué l'ancienne première ministre.
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/05/08/008-haiti-michele-pierre-louis.shtml

Aucun commentaire: