POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 16 août 2011

MARTELLY EN AMERIQUE DU SUD ET LES HAITIENS DE FLORIDE FONT L'ACTUALITE

Le Président Martelly revient d'une tournée inachevée en Amérique du Sud

De retour dimanche d'une visite officielle au Chili, le président haïtien devait se rendre aussi en Argentine. Mais la visite en Argentine a été annulée par la présidente Cristina Kirchner pour des raisons familiales. Donc le seul pays visité par Michel Martelly a été le Chili, tandis qu'une délégation conduite par son conseiller Daniel Supplice, candidat pressenti au poste de ministre des Affaires étrangères - quand le pays aura un premier ministre et un nouveau gouvernement - s'est rendue en Argentine pour rencontrer des officiels de ce pays, dont le ministre des affaires étrangères qui a voyagé récemment en Haïti. De retour en Haïti, le chef de l'Etat a donné une conférence de presse au salon diplomatique de l'aéroport Toussaint Louverture. Les questions on roulé sur les résultats de cette visite et sur la prochaine désignation d'un 3e candidat pour le poste de Premier ministre, les deux premiers ayant été rejetés par le Parlement. Michel Martelly a rencontré le président chilien Sebastian Piñera. La visite s'est soldée par une offre d'appui du Chili pour la reconstruction de maisons parasismiques pour les victimes du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti. Concernant l'éducation, le président Martelly a réaffirmé son intention d'envoyer des enfants haïtiens en classe gratuitement, sans toutefois donner un chiffre. Il a dit que la commission en charge des questions d'éducation se penchait activement sur toutes ces questions et que toutes les promesses faites seront suivies de résultats. Cependant on n'a pas pu tirer grand chose concernant les membres de la commission chargée de rencontrer les parlementaires pour s'entendre avec eux sur le choix du prochain premier ministre.


USA-Immigration: Des Haïtiens du Sud de la Floride réclament l'équité
Lundi, 15 Août 2011 13:20 HPN Des centaines d'Haïtiens du Sud de la Floride ont protesté le 11 aout dernier pour réclamer l'équité de l'administration américaine en matière d'immigration, a appris HPN. Tout en qualifiant de "mots creux" certaines promesses du président Barack Obama, des centaines d'Haïtiens du Sud de la Floride ont manifesté pour critiquer une politique de deux poids et deux mesures en matière d'Immigration, rapporte Defendhaiti. ?"Après le séisme du 12 janvier 2010, le président Obama que nous aimons tellement a dit que secourir Haïti serait sa priorité. Mes amis, je suis très déçue de vous dire aujourd'hui que ces promesses n'étaient que des mots creux ", a déclaré l'activiste Marleine Bastien s'adressant à la foule qui manifestait jeudi à Miami devant les bureaux de la Naturalisation et de l'Immigration (USCIS). ?La directrice de l'organisation Fanm Ayisyen nan Miami (FANM) a appelé à une réforme de l'immigration qui permettrait aux Haïtiens d'avoir des avantages similaires à ceux dispensés aux Cubains, qui ont un programme de réunification familiale. ?Les Haïtiens [sans papiers] sont rapatriés, déplorent les manifestants, tandis que les Cubains sont autorisés à rester dans le pays, en vertu de la politique gouvernementale. La loi américaine permet aux Cubains qui parviennent à atteindre la terre ferme de rester aux USA et d'obtenir la résidence après une année. ?En janvier 2011, plusieurs organisations des droits humains ont demandé au gouvernement américain de suspendre les expulsions d'Haïtiens. ?Les Etats-Unis ont établi le statut de protection temporaire (TPS) pour les Haïtiens qui se trouvaient aux Etats-Unis avant le séisme et jusqu'à un an après. ?D'autres représentants d'organisations d'Haïtiens en diaspora se sont joints à Fanm Ayisyen nan Miami dans cette manifestation.
http://www.haitienmarche.com/nouvellesenbref.php?id=1313454188

Aucun commentaire: