POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 11 août 2011

La Présidence lance des consultations internes avant les négociations

Le conseiller juridique du chef d'Etat, Gregory Mayard Paul, indique que la Présidence prendra le temps nécessaire pour designer un Premier Ministre pouvant bénéficier de l'approbation du Parlement. Après les échecs de Daniel Rouzier et Bernard Gousse, le président Michel Martelly aurait décidé de ne pas se précipiter dans le processus de ratification. Une semaine après le rejet de la candidature de Bernard Gousse par le Sénat, les conseillers du président sont à la phase de concertation au sein de l'équipe gouvernementale.
Les prétendants ne manqueraient pas mais il faut un peu de temps pour cette phase considérée comme de vraies consultations. " L'important c'est de trouver quelqu'un qui ne va pas soulever des passions ", insiste Gregory Mayard Paul regrettant que des sentiments personnels prennent le dessus sur la logique et les intérêts nationaux.
Ces consultations internes sont préalables aux consultations avec les présidents du sénat et de la chambre des députés, explique le juriste. Cependant les conseillers du chef d'Etat n'ont aucune indication sur les critères pour designer une personnalité acceptable à la fois pour la Présidence et la majorité parlementaire.
M. Mayard Paul déplore la détermination des législateurs à considérer des critères parfois personnels dans le processus de ratification du choix du Premier Ministre désigné. La Présidence n'a aucun recours pour exiger le respect des critères constitutionnels puisque le conseil consultatif, chargé d'arbitrer les différends entre l'exécutif et le législatif, n'a jamais été mis sur pied.
LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=19364

Aucun commentaire: