POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 11 août 2011

Anacacis Jean Hector annonce que le prochain Premier Ministre désigné pourrait être rejeté

Le vice-président du Sénat haïtien, Anacacis Jean Hector, (Inité) prédit un nouveau rejet du prochain Premier Ministre désigné en cas d'échec des négociations avec le Parlement. Réagissant aux consultations au sein de l'équipe Martelly pour la désignation d'une nouvelle personnalité, le sénateur Jean Hector a fait valoir que cette formule s'est déjà soldée par deux échecs. Il presse le chef d'Etat et ses conseillers d'engager le dialogue avec les présidents des commissions et des blocs parlementaires afin de trouver un compromis. Le compromis n'est pas une mauvaise chose c'est le résultat du dialogue indispensable en politique, martèle l'ex candidat à la présidence.
Plaidant pour une entente entre le chef d'Etat et la majorité parlementaire le sénateur Anacacis Jean Hector a soutenu que le président ne peut rien faire sans le Parlement. Il cite entre autres des articles de la constitution recommandant la ratification du Parlement pour les accords internationaux, la nomination de certains hauts fonctionnaires et le budget de la république.
Interrogé sur les points au menu des négociations politiques, le sénateur Jean Hector a mis l'accent sur la nécessité d'un partage du pouvoir avec l'Inité. Il exige que les 5 principaux ministères et des délégations soient attribuées au parti Inité qui avait remporté les législatives.
Les nouvelles déclarations du sénateur Jean Hector, considéré comme un membre influent de l'Inité, renvoi à la case de départ et lève le voile sur les vrais motifs du rejet des candidatures de Daniel Rouzier et Bernard Gousse.
LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=19363

Aucun commentaire: