POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 28 avril 2011

UN BATEAU POUR HAITI DANS THALASSA SUR FRANCE 3 LE VENDREDI 29 AVRIL A PARTIR DE 20:35

L'épopée du Breizh da Viken à Thalassa

Le film Un bateau pour Haïti, qui relate l'envoi du Breizh da Viken l'an dernier, est diffusé ce vendredi, dans l'émission Thalassa de France 3.

Le réalisateur Régis Michel et son cameraman Philippe Fontenoy ont suivi toute l'épopée du Breizh da Viken, ce fileyeur récupéré à l'état d'épave par les bénévoles de l'association concarnoise Solidarité pêche en 2009. Ils ont filmé la patiente restauration du bateau, le démontage du moteur pièce par pièce, le remplacement des bordés de coque, et aussi le formidable élan de solidarité que les Concarnois ont manifesté lors de la soirée antillaise de soutien.
Voulant accompagner le projet jusqu'au bout, Philippe Fontenoy a lui-même embarqué au départ de Concarneau, puis à l'arrivée du bateau à Haïti, quand il a été livré aux pêcheurs artisans d'Anse d'Hainault. Le film révèle le quotidien de ces pêcheurs, leur courage et leur savoir-faire, ainsi que le rôle prépondérant que jouent les bateaux envoyés de Concarneau pour améliorer leurs revenus et leur sécurité en mer.
Une version de 30 minutes
Une version longue du film, d'une durée de 52 minutes, a été projetée à Concarneau. C'est la version courte, qui dure tout de même 30 minutes, qui est proposée dans le cadre de l'émission Thalassa. Le reportage est engagé : Régis Fontenoy veut dénoncer les plans de casse de bateaux qui font que l'on détruit en Europe ce qui peut sauver des populations, ou tout du moins améliorer leur sort, de l'autre côté de l'océan.
« Sous prétexte de réduire l'effort de pêche sur nos côtes, on détruit ces navires de pêche dont certains sont encore en très bon état, explique le réalisateur. L'Europe refuse d'offrir ces embarcations aux pêcheurs du tiers-monde... Et ça coûte des fortunes ! »
Le Val d'Orge en Guadeloupe
Malgré le soutien de nombreux politiques, et notamment de Louis Le Pensec (ancien député, sénateur et maire de Mellac) la récupération des bateaux sortis de flotte reste illégale. Solidarité pêche doit se contenter de bateaux arrivés en bout de course, comme le Breizh da Viken, ou vendus à bas prix par des patrons qui partent en retraite, comme le Val d'Orge.
« Depuis plus de dix ans, nos amis de Solidarité pêche se battent contre des règlements communautaires ineptes. Il faut leur venir en aide. Les pêcheurs haïtiens ont besoin de ces bateaux ! » s'enthousiasme Régis Michel. Il invite tout le monde à regarder son film : « non pas parce que je l'ai réalisé mais pour les bénévoles de Solidarité pêche et les pêcheurs haïtiens. Plus il y aura de téléspectateurs, plus il y aura de réactions et de soutien. »
Alors qu'à Concarneau on regardera le film sur le Breizh da Viken, le bateau suivant, le Val d'Orge, devrait toucher les côtes de Guadeloupe. Il y est attendu pour le 28 mai. Après avoir récupéré du matériel humanitaire à Basse-Terre, il fera route sur Port-au-Prince, la capitale d'Haïti, qu'il devrait atteindre une petite semaine plus tard.
Vendredi 29 avril, à partir de 20 h 35, dans le cadre de l'émission Thalassa, sur France 3.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-L-epopee-du-Breizh-da-Viken-a-Thalassa-_-1777696------29039-aud_actu.Htm

Aucun commentaire: