POUR VOS RECHERCHES

Google

dimanche 16 janvier 2011

Haïti - Reconstruction : Il convient d’être réaliste, la route sera longue et difficile

15/01/2011 .- « Il convient d’être réaliste [...] la route sera longue et difficile », a déclaré vendredi, lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU à New York, le Secrétaire Général de l'ONU Ban Ki-moon, soulignant que la reconstruction en Haïti était « lente » et que l’aide internationale et les investissements avaient été « moins rapides que voulus ». « Alors que nous continuons à reconstruire Haïti, nous devons non seulement assurer les besoins essentiels dans les secteurs de l'eau potable et de l'assainissement, de la santé et de l'emploi, mais nous devons également faire de l'amélioration de la sécurité et de l'État de droit une priorité », a insisté Ban Ki-moon.
Il a également noté également que la situation politique restait « extrêmement délicate », étant donné le litige non encore réglé sur l'issue du premier tour des élections de novembre. « Le défi pour la mission de l'ONU au cours de ce passage test est d'abord de maintenir la sécurité et deuxièmement d’aider un nouveau gouvernement légitime, qui bénéficiera du soutien de la population, à assumer ses responsabilités envers le peuple d’Haïti ».
Ajoutant que « malgré les difficultés, nous faisons des progrès, le nombre de personnes qui vivent dans des camps a été réduit de moitié comparée à la période d'urgence. Nous fournissons chaque jour de l'eau potable pour environ 1 million de personnes et de l'aide alimentaire pour 2 millions de personnes chaque mois »...
« Bien que le relèvement et le développement à plus long terme, est un processus difficile, il est capitale de s'assurer qu'ils produisent des améliorations visibles pour la population, même si elles sont petites, compte tenu de l'immensité des problèmes rencontrés dans le pays, en particulier pour ceux qui vivent encore dans des camps » a conclu le Secrétaire Général.
PI/ HaïtiLibre

Aucun commentaire: