POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 23 décembre 2010

Adoptions en Haïti : néocolonialisme ou cadeau de Noël, à terme au détriment de l'enfant ?

23/12/2010 à 11h46
Difficile d’échapper au rouleau compresseur médiatique sur l’affaire des adoptions en Haïti, que MAM, interviewée sur RFI, se défend d’avoir instrumentalisée en communication (« une affaire de communication juste avant Noël ? Absolument pas !). Pourtant, la photo publiée hier par Paris Match tendrait plutôt à illustrer le contraire !
Déferlante médiatique, donc, sur les mères adoptives (tiens, on interroge rarement les pères. Pourquoi donc ?), peu habituées aux interviews et donc très « natures » dans leurs propos.
Les titrages des journaux sont emblématiques et peu surprenants de la part de médias dont beaucoup pallient à la surenchère de production de news par le recourt à des stagiaires qui n’ont pas une minute pour approfondir le sujet, et, bien sûr, aucune connaissance du thème de l’adoption (outre le fait qu’ils ne voient pas en quoi cela serait nécessaire).
Le traitement médiatique qui est fait de cette affaire, les manières dont les mères adoptives formulent leur joie ou leur haine de ne pas être du voyage, l’attitude même de MAM dans cette affaire dessinent d’une manière assez précise les contours d’une France encore largement marquée par le spectre de la pensée coloniale.
Décryptage [Lire].
Rares sont les pédopsychiatres ou professionnels de l’adoption qui ont été interviewés. Pourquoi, en effet, mettre une touche de dissonance dans ce beau conte de Noël packagé spécial médias ?
Citons tout de même l’exception notable de France Info qui a reçu le pédopsychiatre Pierre Lévy-Soussan, dont il faut absolument écouter l'intervention si on s'intéresse au sujet.
http://www.lepost.fr/article/2010/12/23/2349877_adoptions-en-haiti-nouvelle-forme-de-colonialisme-ou-cadeau-de-noel-a-terme-au-detriment-de-l-enfant.html

Aucun commentaire: