POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 27 novembre 2010

Haïti - Élections : Armes en circulation, la Minustah joue sur les mots...

27/11/2010 09:33:19 Rappel des faits : le 6 octobre dernier, le candidat Jacques Édouard Alexis avait révélé que le pouvoir en place était en train de distribuer des armes à feu à ses partisans. Des propos suivit le 9 Octobre, par les allégations de la Sénatrice Edmonde Beauzile, qui avait dénoncé a circulation d’armes illégales dans son département, mettant en cause, des candidats de la plateforme officielle INITE.
Vincenzo Pugliesse, le porte-parole de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah), avait déclaré le 10 novembre dernier, qu’après un mois d’enquêtes menées par les forces de l’ordre, il n’avait pas été possible de confirmer les allégations concernant des distributions ou un trafic d’armes dans le pays au cours de la campagne électorale..
Devant les incidents meurtriers, impliquant des armes à feu au cours de la campagne électorale, il n'est plus possible à la Minustah d’en nier l’existence. Aussi, Edmond Mulet, le chef de la mission de l'ONU en Haïti s’est senti obligé de clarifier hier la situation. Au micro d’un radio de la capitale, il a expliqué « Il n’y a pas eu d’arrivée d’armes nouvelles. Ce que je vois, c’est une redistribution des armes qui étaient déjà dans le pays. Mais on ne voit pas de volonté du gouvernement ou de certains candidats pour acheter des armes et les distribuer, ça, je ne le crois pas ». Pourtant des témoignages crédibles, confirment que des chefs de gang ont réussi à se procurer des armes importées...
En résumé, des armes circulent dans le pays, c’est un fait, mais elles n’ont pas été distribuées par des partis entre de mauvaises mains, mais simplement redistribuées (par qui et dans quel but?).
Nous voilà rassuré, merci Mr Mulet de cette importante précision ! Mais distribuées ou redistribuées, ces armes restent une menace pour les élections de dimanche et la population. Rappelons que durant cette campagne électorale, ni la Minustah, ni la Police Nationale Haïtienne (PNH) n’ont saisie ces armes illégales pourtant bien visible à plusieurs reprises...
http://www.haitilibre.com/article-1757-haiti-elections-armes-en-circulation-la-minustah-joue-sur-les-mots.html

Aucun commentaire: