POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 9 septembre 2010

Les cas de profanation du Coran depuis 2005

Publié le 08 septembre 2010 à 10h42

En 2005, la publication de 12 caricatures de Mahomet
dans un journal danois avait déclenché des manifestations
violentes dans une partie du monde musulman. PHOTO: AP
Mis à jour le 08 septembre 2010 à 10h45

Agence France-Presse

Le projet d'un groupe évangélique américain de brûler des exemplaires du Coran à l'occasion de l'anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 rappelle des profanations, ou des accusations de profanation, passées du livre saint de l'Islam qui ont attisé les tensions et provoqué des manifestations parfois violentes. Voici un rappel des précédentes affaires depuis 2005:

Janvier 2010
Afghanistan: Sept personnes sont tuées lors d'une manifestation de villageois qui accusent les forces de l'OTAN d'avoir brûlé et lacéré un exemplaire du Coran lors d'une opération dans la province du Helmand (sud).

Août 2009
Pakistan: Un groupe de musulmans en colère tue sept chrétiens, dont un enfant, en les brûlant vifs, les accusant d'avoir profané le Coran. Ils incendient 40 maisons et une église, dans un village de l'ouest de Lahore.

Mai 2008
Afghanistan-Irak: Des milliers de personnes manifestent en Afghanistan pour protester contre la profanation du Coran par un soldat américain en Irak qui avait tiré sur un exemplaire lors d'une séance de tir dans la périphérie ouest de Bagdad. Le militaire est renvoyé de l'armée américaine et le président américain d'alors, George W. Bush, s'excuse auprès du premier ministre irakien Nouri al-Maliki.

Février 2006
Nigéria: Des affrontements entre musulmans et chrétiens à Bauchi, dans le nord du Nigeria, font 10 morts et au moins 40 blessés. Ces heurts éclatent alors que des élèves prétendent avoir vu leur professeur profaner le Coran. La rumeur de l'incident se répand en ville provoquant la colère de jeunes musulmans qui s'en prennent aux chrétiens.

Février 2006
Pakistan: Une manifestation après la profanation d'un exemplaire du Coran retrouvé dans un caniveau du quartier pauvre des faubourgs de Lahore se transforme en émeutes.
Juin 2005
Israël: Des détenus palestiniens à la prison de Meggido, dans le nord d'Israël, accusent des policiers israéliens d'avoir délibérément piétiné et déchiré des exemplaires du Coran ce qui provoque des manifestations de colère dans les territoires palestiniens occupés.
Mai 2005
Guantanamo: L'hebdomadaire Newsweek rapporte que des enquêteurs militaires ont trouvé la preuve dans un rapport interne que des gardiens de Guantanamo ont jeté un Coran dans les toilettes afin de faire pression sur les détenus. Des manifestations éclatent à Gaza, en Cisjordanie, au Pakistan et en Afghanistan où plus de 14 personnes sont tuées. Devant l'ampleur des protestations du monde musulman, une enquête du Pentagone est ordonnée. Newsweek se désavoue, s'excuse et admet que son article est erroné.
Par ailleurs, en septembre 2005 la publication de douze caricatures du prophète Mahomet dans des journaux danois suscite une controverse mondiale et provoque une vague de colère et de violence meurtrière dans le monde musulman. En janvier et février 2006, des émeutes font notamment une trentaine de morts en Libye et au Pakistan et 11 morts en Afghanistan.

Aucun commentaire: