POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 9 septembre 2010

Félicitations de la MINUSTAH à la PNH suite à l’arrestation du dangereux kidnappeur du Nord, Willy Etienne

10 présumés kidnappeurs appréhendés depuis la récente vague d’enlèvements dans les départements du Nord, du Nord-Ouest et du Nord-Est jeudi 9 septembre 2010, Radio Kiskeya
La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a félicité mercredi dans un communiqué la Police Nationale d’Haïti (PNH) pour l’arrestation du présumé kidnappeur Willy Etienne et l’un de ses présumés complices, Joseph Amogène, alias Batis. Ils ont été appréhendés lors d’une opération menée par la Direction du Service Départemental de la Police Judiciaire (SDPJ) le 6 septembre à Port-au-Prince, précise la mission onusienne.
Le 7 septembre au cours de l’après-midi, Willy Etienne et son présumé complice ont été transférés par un vol de la MINUSTAH au Cap-Haïtien puis conduits au Commissariat de la ville où ils sont actuellement en garde à vue.
Considéré comme un redoutable chef de gang, Willy Etienne avait été jugé et condamné à la réclusion pour des actes de kidnapping commis entre 2006 et 2008, mais s’était évadé en avril 2008. Lors de son arrestation, il était recherché pour une vague de kidnappings survenus dans les départements du Nord, du Nord-Est et du Nord-Ouest.
La MINUSTAH précise que 10 présumés kidnappeurs ont été arrêtés depuis le 1er septembre 2010 dans le cadre des opérations anti-kidnapping de la PNH dans le Nord, réalisées de concert avec les casques bleus.
De nombreux criminels dangereux sont en cavale depuis leur évasion de divers centres de détention de Port-au-Prince et de la province lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010. La police, aidée de la UNPOL (police de l’ONU) a, depuis, lancé une vaste offensive en vue de les retrouver. Ils sont nombreux à avoir été tués lors d’affrontements avec la police. D’autres, appréhendés par la population, ont été lynchés. [jmd/Radio Kiskeya]
http://radiokiskeya.com/spip.php?article7027

Aucun commentaire: