POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 4 septembre 2013

Le projet « Mer Sud » voit le jour

Le Nouvelliste | Publi le :03 septembre 2013
Joubert Rochefort rochefelle2013@gmail.com
Le ministère de l'Environnement a lancé jeudi 29 août 2013 le projet « Mer Sud » au fort des Oliviers dans la ville de Saint-Louis-du-Sud. Ce projet rend effectif l'arrêté du 7 août 2013 déclarant huit aires marines et côtières protégées dans le département du Sud.
Avec une superficie de 28 000 km2, l'île d'Haïti dispose d'un linéaire côtier de 1 535 km et d'une plate-forme insulaire de plus de 5 000 km2. En raison de la petite taille des îles voisines, le milieu côtier marin représente un atout majeur pour la croissance économique du pays. Les écosystèmes côtiers jouent également un rôle crucial dans la production et le maintien des pêcheries et d'autres sources biologiques de premier ordre pour la population haïtienne.
Les îles adjacentes aussi. Cependant, ces caractéristiques, qui devraient conférer au pays une position dominante, sont inexploitées.
Les espaces littoraux et marins haïtiens sont particulièrement dégradés. Une situation à laquelle les autorités entendent remédier.
« Nous voulons conserver la biodiversité marine, développer le tourisme comme une importante activité génératrice de revenus et créatrice d'emplois et organiser la filière pêche pour la rendre à la fois plus rentable et moins prédatrice de ressources », déclare le ministre de l'Environnement Jean François Thomas. Dans la foulée, le titulaire du ministère de l'Environnement se dit conscient que cette situation de forte dégradation s'explique en raison de la situation socio-économique du pays.
Malgré tout, Jean François Thomas se dit déterminé à refaire l'image de la côte sud. Dans ces propos, il indique que le complexe marin et côtier de la ville de Saint-Louis-du-Sud est constitué de systèmes naturels dont il faut assurer la protection à long terme. « Il faut maintenir la diversité biologique », encourage le ministre. Financé par le gouvernement norvégien, le projet « Mer Sud » vise à préserver l'environnement marin et à accompagner les pêcheurs de la ville de Saint-Louis-du-Sud en leur inculquant les meilleures pratiques de pêche pour ne pas décimer la biologie marine.
De surcroît, ce projet rend effectif l'arrêté du 7 août 2013 déclarant huit aires marines et côtières protégées dans le département du Sud, dénommées « Aires protégées de ressources naturelles gérées de Port-Salut/Aquin».
Pour la secrétaire exécutive du Comité interministériel d'aménagement du territoire (CIAT), Michèle Oriol, c'est une vraie innovation. Elle croit que la création de cet espace est un premier pas vers l'avenir. Toutefois, elle invite les différents partenaires internationaux et l'Etat haïtien à ne pas sous-estimer les efforts dont ils auront à faire montre dans les prochains mois et dans les prochaines années pour faire de ce projet une réalité.
« Pour réhabiliter l'environnement marin, il faut édicter les nouvelles règles du jeu en établissant un plan de gestion et en expliquant à la population l'importance d'un tel projet, puis en faire une opportunité économique », déclare Michèle Oriol.
Le secrétaire d'Etat à l'Agriculture Fresner Dorcin est aussi confiant quant aux opportunités que peuvent offrir la côte sud. Selon lui, elle regorge de possibilités. Les mangues, les cocotiers et beaucoup d'autres arbres fruitiers, dit-il, sont en abondance. En outre, il croit que le lancement de ce projet est une grande opportunité pour la côte sud du pays.
« La côte sud est en passe de devenir une grande destination touristique. Cela permettra de créer des chaînes d'hôtels et de générer des emplois. Nous devons travailler à son plein épanouissement», recommande-t-il.
Toutefois, il reste beaucoup à faire au gouvernement et aux partenaires internationaux pour réaliser ce projet car, l'aquaculture contrôlée n'existe plus dans les côtes et les récifs coralliens sont utilisés dans la construction des maisons.
Joubert Rochefort rochefelle2013@gmail.com
http://lenouvelliste.com/article4.php?newsid=120794

Aucun commentaire: