POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 4 septembre 2013

Le Chili en soutien à la politique du logement en Haïti

Le Nouvelliste | Publi le :03 septembre 2013
Louis-Joseph Olivier ljosepholivier@gmail.com
Le ministre chilien du Logement, Rodrigo Pérez, en visite en Haïti, mardi, a signé un protocole d'accord avec le ministre des Affaires étrangères, Pierre Richard Casimir. Cet accord, porté sur la coopération entre les deux pays dans le domaine du logement, vise la mise en oeuvre d'un programme pilote nommé Sites et services.
Le ministre Rodrigo Pérez est arrivé en Haïti ce mardi pour une visite de quelques heures. Au cours de son passage dans le pays, M. Perez s'est entretenu avec le ministre haïtien des Affaires étrangères, Pierre Richard Casimir, avant de signer un protocole d'accord entre Haïti et le Chili.
Par ce protocole d'accord, le Chili s'engage à soutenir la politique de logement du gouvernement à travers le programme Sites et services, mis en oeuvre par l'Unité de construction de logement et de bâtiments publics (UCLBP).
Le programme Sites et services a pour objectif de mettre à la disposition des familles dépourvues des parcelles aménagées et assainies, avec des infrastructures de base à leur disposition. 5.3 millions de dollars, c'est le montant nécessaire à l'exécution de ce programme pilote.
L'Etat chilien contribue à hauteur de 2 millions de dollars et le gouvernement haïtien ajoutera les 3.2 millions de dollars. Dans ses propos, le ministre des Affaires étrangères a mis l'accent sur le progrès constaté dans les relations entre les deux pays. Pour le chancelier haïtien, la signature de cet accord est l'expression du renforcement de la coopération entre Haïti et le Chili.
Dans un communiqué publié à la suite de ce nouvel accord, l'Unité de construction de logements et de bâtiments publics affirme que « cet accord de coopération traduit la volonté des deux pays d'établir un partenariat à long terme, notamment dans le secteur du logement sévèrement touché par le tremblement de terre du 12 janvier 2010.»
C'est le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) qui va assurer la gestion des fonds accordés pour la mise en oeuvre du programme. Pour cela, un accord tripartite a été signé entre l'UCLBP, le Chili et le PNUD, en tant qu'agence fiduciaire et d'assistance technique.
« C'est un honneur pour nous de pouvoir apporter notre grain de sable à cet édifice, de pouvoir continuer à travailler avec Haïti surtout dans le cadre de ce programme. Nous espérons que ce programme contribuera à offrir un appui à ces 500 familles haïtiennes qui en bénéficieront. » C'est ce qu'a indiqué le ministre chilien qui a évoqué tout l'intérêt du Chili participer à ce programme visant à aider des personnes nécessiteuses.
Cet accord signé avec le gouvernement haïtien est géré par l'Agence chilienne de coopération internationale, qui a dirigé la reconstruction de l'Ecole nationale de la République du Chili.
Le Chili vient de financer aussi la construction de deux centres pour enfants dans la commune d'Aquin. Après avoir quitté Haïti, le ministre Rodrigo Pérez doit se rendre dans la capitale américaine où il prendra part à plusieurs rencontres au sujet de la reconstruction du Chili qui, quelques jours après Haïti, a été frappé par un puissant tremblement de terre au début de l'année 2010.
Louis-Joseph Olivier ljosepholivier@gmail.com http://lenouvelliste.com/article4.php?newsid=120790

Aucun commentaire: