POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 17 août 2012

Haïti-Handicap : l’Equateur apporte son expertise

P-au-P, 16 août 2012 [AlterPresse] --- Le chef de l’Etat, Michel Martelly, a tendu la main cette semaine au plan équatorien « Manuela Espejo », mécanisme visant à identifier et analyser la situation de personnes touchées par un handicap en vue de leur proposer un appui technique et médical. Une délégation venue d’Equateur, dirigée par Javier Torres, s’est entretenue avec le président Michel Martelly le lundi 13 août au palais national, au sujet de la coopération qui unit les deux pays sur la question du handicap. En Equateur, la Mission Manuela Espejo a traité le cas de plus de 180 000 personnes et a fourni plus de 300 000 aides techniques, informe la page internet de l’institution. Son modèle de gestion est actuellement appliqué au Pérou et en Colombie, et devrait s’étendre à d’autres pays : Paraguay, Uruguay, Chili, Guatemala et Panama. Carlos Lopez Damm, Ambassadeur d’Equateur en Haïti, a également échangé, le 13 août, avec le Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées, Gerald Oriol Junior, au sujet de la formation de techniciens et d’équipements d’accès au bus pour les personnes à mobilité réduite. « La rencontre s’est très bien passée, des objectifs chiffrés ont été fixés », qui devraient être communiqués dans la semaine, nous informe un proche du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées. L’expertise équatorienne pourrait en effet améliorer les structures existantes et offrir de nouvelles perspectives. Avant le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, Haïti comptait déjà 800.000 handicapés, soit près d’un dixième de la population du pays. Moins d’un mois après, Handicap international évaluait notamment le nombre de personnes amputées à plus de 2000. [jp apr 16/08/2012 10 :45] http://www.alterpresse.org/spip.php?article13239

Aucun commentaire: