POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 21 août 2012

Haïti-Culture : Pour un regard neuf sur le vaudou

P-au-P, 20 août 2012 [AlterPresse] --- Des professeurs d’anthropologie à la faculté d’Ethnologie invitent à sortir des stéréotypes et à projeter un regard moderne sur le vaudou, dans le cadre d’une conférence-débat organisée le 17 août au local de l’institution au centre de la capitale. « Il faut sortir des spéculations historiques … il y a nécessité de présenter une vraie histoire du vaudou (haïtien) », prône Jhon Picard Byron, responsable du département d’Anthropologie de la Faculté d’Ethnologie (Fe). Cette attitude pourrait aider à défaire certains stéréotypes qui marquent les esprits depuis le temps de la colonie, soutient le professeur. Les intervenants ont fait référence aux préjugés transportés dans le domaine de l’Anthropologie par des "chercheurs exotiques" qui veulent que le vodouisant soit automatiquement un illettré, un paysan évoluant dans une situation qu’ils qualifieraient de paupérisation. Une démarche visant à mettre de côté les positions arrêtées sur le vaudou aiderait également à mieux aborder des questions qui ne sont pas toujours posées, telles l’utilisation d’outils technologiques dans les rituels dédiés aux Loas (Esprits médiateurs entre le Grand Maître/Dieu et le serviteur). Cette utilisation se fait en essayant de « rester loyaux aux traditions ancestrales », explique le docteur en Anthropologie et Patrimoine Samuel Regulus, qui a présenté pour l’occasion les résultats d’une recherche qu’il a conduite à travers le pays. Selon lui, les vodouisants qui s’adonnent à ces pratiques croient « préparer le vaudou de demain ». La religion vaudou ne manquera pas non plus de connaître bien des mutations à travers l’espace, ce avec la migration des haïtiens vers d’autres pays et qui continuent à exercer leur foi en ce qu’ils croient. Adrien Munier, doctorant à l’Université Lyon 2, déclare au cours de cette conférence : « le vodou haïtien s’établit dans les communautés haïtiennes diasporiques », comme celle de Montréal au Canada. D’après les observations de Munier, dans la communauté vodouisante haïtienne, au Canada, certains croyants comparent des divinités du panthéon haïtien à des divinités hindoues. Travaillant sur le thème « le vodou haïtien et la mondialisation » Adrien Munier se pose également des questions qui concernent le présent autant que l’avenir du vodou haïtien. Parmi celles-ci, figurent la place du vodou haïtien dans le contexte actuel de mondialisation, la capacité du vodou de rendre visible ces communautés haïtiennes ou encore le sens de cette pratique religieuse à l’heure de la globalisation. Il considère aussi les différentes contraintes sociopolitiques dans ces pays, notamment en rapport à la machine économique néolibérale. Récemment, le chef suprême du vaudou en Haïti, Max Gesner Beauvoir, a pour sa part dénoncé l’éventuelle marginalisation de cette religion par le président de la république, Michel Martelly. [ srh kft gp apr 20/8/2012 11:30] http://www.alterpresse.org/spip.php?article13253

Aucun commentaire: