POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 3 janvier 2012

Une exposition pour Haïti : Villes imaginaires, mémoire d'un séisme, à la Halle des Chartrons

Les séismes passent, mais leurs traces restent où se mêlent champs de ruines et vies à reconstruire. Or l'homme est ainsi fait que toujours il se relève, et entre espoir et désespoir reprend le cours d'une existence ravagée. L'art comme moyen de porter sa pierre à l'édifice et se battre contre cette terrible habitude de s'émouvoir lors de grandes catastrophes pour passer trop vite à autre chose est la démarche du Collectif Mémoire.
Composé des associations Pucéart (Pour un commerce éthique de l'art), Delabe et Dissi, Migrations solidaires, les Amis de l'Ormée et FAL 33 (France-Amérique latine Bordeaux-Gironde), il organise une exposition au profit d'Haïti : Mémoire d'un séisme. Les villes imaginaires, dont le vernissage aura lieu ce jeudi 5 janvier, à la Halle des Chartrons à Bordeaux, à partir de 18 heures 30.
Vous êtes d'un côté et de l'autre de l'Océan ? Peu importe ! Le Collectif Mémoire vous invite à sa troisième exposition organisée à Bordeaux.
Après, "Mémoire de la place des Trois Cultures" et le Mexique de 1968, après "Les Moustaches de Zapata" et le Mexique de la Révolution, deux ans après le séisme qui, le 12 janvier 2010, a détruit Port-au-Prince et sa région il a voulu faire parler d'Haïti.
Pour ce faire, il a mobilisé des artistes venus des quatre coins de France, de l'Amérique latine et, surtout, de la Caraïbe. Soixante d'entre eux ont répondu présents, qui montreront leur travail du 4 au 17 janvier, à la Halle des Chartrons, tous les jours de 13h à 19h, sur le thème Mémoire d'un séisme. Haïti : les Villes imaginaires.
L'Art entre mémoire et espoir
"En choisissant ce thème, nous avons voulu nous placer dans une dynamique d'espérance bien que, sur place, la situation reste terriblement précaire", explique Françoise Escarpit, secrétaire de Pucéart et coordinatrice de l’exposition.
"Si les plasticiens aquitains se sont mobilisés, pour la troisième fois pour certains, notre surprise est venue de l'accueil fait à cette exposition du côté des Amériques et, particulièrement, de la Caraïbe.
Près de soixante participants (contre trente, l'année dernière), mexicains, cubains, brésiliens, argentins, péruviens mais, surtout haïtiens, puisqu'ils seront vingt-cinq qui nous ont envoyé leurs oeuvres.
Depuis deux ans, nous avons pris un engagement pour l'aide à la reconstruction et au fonctionnement du Centre culturel Anne-Marie Morisset (santkiltirel.org), dans le quartier de Delmas dans la capitale haïtienne. En cas de dons et de vente de tableaux, tous les bénéfices iront à ce centre". Le jeudi 12 janvier, de 17 à 19 heures, un forum de témoignages sera organisé, mais auparavant, un vernissage attend le public le jeudi 5 janvier à partir de 18h 30. Par et pour Mémoire.

Pucéart –pour un commerce éthique de l’art -http://puceart.free.fr
FAL 33 -France-Amérique latine Bordeaux-Gironde - www.fal33.org
Delaba et Dissi. Migrations solidaires - delaba-dissi.over-blog.fr
Les amis de l’Ormée - http://choramor.free.fr
http://www.aqui.fr/cultures/une-exposition-pour-haiti-villes-imaginaires-memoire-d-un-seisme-a-la-halle-des-chartrons,5879.html

Aucun commentaire: