POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 23 août 2011

La perception de la corruption est préoccupante en Haïti.

Le directeur général L'Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC),Amos Durosier affirme que la corruption est presque partout dans l'administration publique et se manifeste sous plusieurs formes. Le ministère de la justice et les institutions de perception de recettes arrivent en tête de liste dans le classement des institutions publiques les plus corrompues a indiqué le responsable. Intervenant à la rubrique le point de Radio et Télé Métropole le directeur général de l'ULCC, a fait remarquer que l'organisme qu'il dirige a déjà réalisé beaucoup d'activités dans le cadre de sa mission.
D'u autre coté monsieur Durosier a indiqué le document de stratégie de lutte contre la corruption est mise en application.
Il précise que L'ULCC attend le vote par le parlement de certaines lois capables de doter l'entité d'instruments légaux pouvant l'aider à lutter contre la corruption.
Le responsable de l'ULCC a indiqué que plusieurs rapports ont été soumis au parquet, certains sont appliqués et d'autres ne le sont pas.
Certaines personnes ont été emprisonnées d'autres sont poursuivies mais le responsable se dit ne pas être satisfait dans l'ensemble.
Rappelons que le président haïtien Michel Martelly avait réitéré sa détermination à lutter contre la corruption au sein de l'administration publique. Au cours d'une visite au local de l'Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC), le chef d'Etat avait assuré que la lutte contre la corruption et la modernisation de l'Etat seront des thèmes clés de son quinquennat.
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_poli_fr.php?id=19407

Aucun commentaire: