POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 23 août 2011

Haïti-Protection civile / Coopération : Pour une implication de 4 départements géographiques dans la gestion des risques et des désastres

P-au-P, 22 août 2011 [AlterPresse] --- Le service d’aide humanitaire de la délégation de l’Union européenne (Ue) lance officiellement, ce lundi 22 août 2011, un programme de formation et de sensibilisation sur la gestion des catastrophes naturelles pour les habitants de 4 départements géographiques en Haïti, selon les informations dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.
Ce programme est divisé en 11 projets, dont l’objectif consiste à permettre aux populations des zones visées à se préparer pour faire face aux risques associés aux phénomènes naturels.
L’Artibonite, l’Ouest, le Sud-Est et les Nippes (une partie du Sud-Ouest d’Haïti) sont les départements géographiques visés dans cette démarche.
Ces départements géographiques sont choisis en fonction de leur exposition aux dangers que représentent les perturbations naturelles.
Des formations seront aussi données au personnel d’institutions publiques de ces zones, toujours dans cette même perspective.
« Les résultats, c’est sauver des vies », explique Daniel Ureña, expert responsable de la réduction des risques et des désastres au sein de la commission européenne.
Les séances de formation seront axées sur l’évacuation, des campagnes de sensibilisation et l’éducation des gens.
« On veut que, quand il y a une alerte, les gens sachent ce qu’il faut faire », ajoute Ureña.
Les actions de « sauvetage les plus efficaces sont fruits de populations elles-mêmes, pendant et après les catastrophes », estime Paul Webber (photo logo), chargé d’affaires de la délégation de l’Ue.
« Les communautés doivent [être à même] d’assurer les premiers soins », c’est-à-dire être en mesure d’« indiquer de quoi elles ont besoin (en cas de catastrophes naturelles) » pour une meilleure accélération de l’aide humanitaire, souhaitent les responsables de ce programme de formation et de sensibilisation sur la gestion des catastrophes naturelles.
Le programme de formation et de sensibilisation, dans les 4 départements géographiques ciblés, est en cours d’exécution depuis le début du mois de juin 2011. Il doit prendre fin le 31 décembre 2012.
316 millions de gourdes, soit 5.5 millions d’euros (US $ 1.00 = 41.50 gourdes ; 1 euro = 61 gourdes aujourd’hui) est le montant du financement de ces projets.
1.3 million de personnes devraient bénéficier des 11 projets sus-mentionnés.
En plus de l’Union européenne et des structures déaprtementales de la protection civile en Haïti, d’autres partenaires, tels la fédération internationale de la Croix-Rouge et l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) interviendront dans la mise en œuvre des différentes activités. [rh rc apr 22/08/2011 15:55]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article11426

Aucun commentaire: