POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 18 décembre 2010

Québec se prépare à faire face au choléra

Éric Yvan Lemay Le Journal de Montréal
17/12/2010 06h29
Aucun cas de choléra n'a été détecté au Québec, depuis le début de l'épidémie en Haïti, ce qui n'empêche pas les autorités de la santé publique d'appliquer une surveillance extrême.

À l'approche du temps des Fêtes, on recommande à tous les gens qui doivent se rendre en Haïti de voir un médecin avant de partir. Celui-ci peut leur prescrire un vaccin pour prévenir la maladie qui a fait des milliers de victimes là-bas.
Ici, on se prépare également à l'arrivée de personnes qui auraient pu être infectées là-bas. «Si un cas survenait, il y a une déclaration obligatoire à la Direction nationale de la santé publique», indique la porte-parole du ministère, Noémie Vanheuverzwijn.
Des mesures plus importantes pourraient être prises en cas de transmission sur le territoire québécois, mais on ne s'inquiète guère. «La transmission du choléra se fait dans des conditions sanitaires inadéquates, notamment par l'eau. Au Québec, ça réduit le risque de transmission», poursuit la porte-parole.
Risque faible en République
Jusqu'à maintenant, aucun échantillon suspect n'a été acheminé aux Laboratoires de santé publique du Québec, ce qui n'empêche pas que des échantillons puissent avoir été vérifiés par les laboratoires dans les hôpitaux, soutient la porte-parole de l'Institut national de santé publique du Québec, Stéphanie Ménard.
L'INSPQ a fait certaines recommandations, comme faire attention aux aliments et à l'eau consommée en Haïti. Pour les voyageurs du pays voisin, la République dominicaine, les risques de contracter la maladie dans les hôtels tout inclus seraient faibles, et on ne recommande pas la vaccination de routine.
http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2010/12/20101217-062904.html

Aucun commentaire: