POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 18 décembre 2010

35 millions de dollars pour rendre le crédit plus accessible en Haïti

Les autorités financières haïtiennes viennent de lancer officiellement ce jeudi le Fonds de garantie partielle de crédit (FGPC). Ce programme financé par la Banque Interaméricaine de Développement (BID), la Banque Mondiale et l'USAID doit servir à la recapitalisation des entreprises qui avaient subi des dommages lors du séisme du 12 janvier.
Selon le gouverneur de la Banque centrale, Charles Castel, ces institutions financières internationales ont mis à la disposition du gouvernement haïtien une première tranche de 35 millions de dollars, qui sera utilisée pour le financement des entreprises qui ont été touchées par le séisme du 12 janvier.
Monsieur Castel fait remarquer que ce fonds ne vient pas de garantir le système bancaire haïtien, mais de préférence les entreprises qui ont contracté des prêts au niveau des banques.
« Ce fonds pourra favoriser l'octroi de plus de 140 millions de dollars américains de crédits », précise le gouverneur de la BRH.
Il a indiqué que certaines caisses populaires qui sont supervisées par la banque centrale, pourront également bénéficier de ces fonds de garantie partielle.
Pour sa part, le représentant de la BID en Haïti, M. Edouardo Almeida a fait savoir que cette institution financière vient d'approuver un fond d'investissement social de l'ordre de 67 millions qui permettra aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) de se renforcer. Le décaissement de cette somme sera effectué en janvier 2011, souligne Monsieur Almeida.
De son coté le ministre haïtien des finances Ronald Baudin a salué le décaissement de ce fonds par l'institution financières internationales. Il en a profité pour rappeler, que l'état haïtien vient d'adopter, pour l'exercice fiscal 2010-2011 tout un ensemble des dispositions afin d'encourager les investissements privés dans le pays.
Rappelons que selon les résultats d'une 'enquête menée par le projet WINNER, financé par l'USAID, les per les pertes totales du secteur privé toute catégorie confondue mais en dehors des établissements financiers et des assurances, sont évalués à environ de 2 milliards de dollars américains.
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_poli_fr.php?id=18581

Aucun commentaire: