POUR VOS RECHERCHES

Google

dimanche 28 novembre 2010

Haïti vote sous tension aujourd'hui

Dimanche 28 novembre 2010 Edmond Mulet, chef civil de la Mission des Nations Unies depuis janvier, se dit prêt à garantir la sécurité pendant les élections.

Haïti.De notre correspondante
Pourquoi ces élections maintenant ?
Après le tremblement de terre, tout le monde disait « il faut faire un gouvernement provisoire... ». Mais pourquoi passer par un gouvernement provisoire quand on peut passer directement à un gouvernement légitime ? On a dû rappeler aux différents acteurs haïtiens l'article 134 de la Constitution haïtienne qui établit que les élections doivent s'organiser la dernière année du mandat présidentiel, le dernier dimanche du mois de novembre. Bien sûr, il y a eu accusation d'ingérence.
Craignez-vous des incidents et des intimidations ?
On a vu dans le passé comment on brûlait parfois des centres de vote, comment on créait des violences pour annuler le résultat... Mais les incidents au Cap-Haïtien et à Hinche sont le produit de manipulations, nous sommes victimes de beaucoup de frustration. Nous travaillons en appui de la Police Nationale. Nous avons identifié ensemble les centres de vote « rouges », « verts » et « jaunes » selon la tradition et le contexte politique de chaque région. Nous sommes prêts pour garantir la sécurité le jour des élections.

Beaucoup d'armes circulent ?
J'ai rencontré les candidats qui ont émis les accusations de distribution d'armes mais on n'a pas trouvé une seule preuve. Je ne pense pas qu'il y a eu de distribution d'armes nouvelles mais plutôt des armes qui ont changé de mains. Certains utilisent la nervosité de la population pour attirer l'attention.
Recueilli parNicole SIMEON.
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Haiti-vote-sous-tension-aujourd-hui-_3637-1602022_actu.Htm

Aucun commentaire: