POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 3 septembre 2013

Port-au-Prince dotée d'un nouveau port dans un an

Le Nouvelliste | Publié le :02 septembre 2013
Louis-Joseph Olivier ljosepholivier@gmail.com
Le nouveau port de la capitale sera reconstruit et ouvert au trafic dans une année, selon ce qu'a déclaré le directeur général de l'Autorité portuaire nationale, Alix Célestin, vendredi, en marge de la célébration du premier anniversaire du Centre d'information et de documentation portuaire (CIDOP).
Le gouvernement haïtien a signé depuis le mois de mai 2013 le contrat avec la firme qui devrait conduire les travaux de construction du nouveau port de la capitale détruit lors du séisme du 12 janvier 2010. La firme de construction est en phase de mobilisation, les premiers équipements sont déjà en route vers Haïti, selon ce qu'a précisé monsieur Alix Célestin, qui a confié qu'une première équipe de la compagnie est déjà à Port-au-Prince.
Dans l'objectif de lancer bientôt la reconstruction, les travaux de démolition de l'ancien quai et d'autres compartiments du port sévèrement endommagé commenceront au début de ce mois de septembre. Selon ce qui a été conclu avec la compagnie de construction, le port est censé disponible 21 mois après la signature du contrat, mais l'APN s'entend avec le constructeur afin de rendre disponible 150 mètres de quai dans une année. Ces 150 mètres de quai permettront à l'APN de reprendre progressivement ses activités, selon les informations fournies par le directeur.
Les travaux de reconstruction du port de la capitale coûteront plus de 200 millions de dollars, la première phase des travaux est estimée à 70 millions. « Nous voulons mettre ce port en adéquation avec ce qui se fait actuellement dans notre région. Nous voulons que ce port soit concurrentiel, compétitif et performant », a indiqué le numéro un de l'Autorité portuaire nationale. La construction de ce nouveau port sera financée par le Trésor public et le secteur privé qui aidera aussi à la gestion du nouveau terminal.
Monsieur Célestin a fait ces déclarations alors que l'APN célébrait le premier anniversaire de la création du Centre d'information et de documentation portuaire, CIDOP, lequel est présenté comme un outil d'emmagasinage de données, de traitement de l'information et de recherche dédiée au monde maritime et portuaire. Le centre propose aussi des ouvertures vers les métiers de la mer et de transmission des savoirs du secteur portuaire. Il est chargé d'ouvrir au public, aux professionnels, élèves, étudiants, jeunes et autres secteurs de la vie nationale les voies vers les connaissances autour de la vie maritime et portuaire.
Une année après la création de ce centre, monsieur Rodolphe Bertrand, responsable du CIDOP, affirme que « ce centre a aidé à faire connaître au grand public le vrai travail de l'Autorité portuaire nationale. M. Bertrand déclare considérer le CIDOP comme un outil qui permet de rapprocher l'APN des écoliers, étudiants et de tous ceux qui veulent prendre connaissance des domaines d'intervention de l'Autorité portuaire nationale.
« Je mesure toute l'importance de cette structure dans le paysage socio-éducatif à l'aube de profondes mutations du secteur maritime et portuaire haïtien, dans un contexte de modernisation assumée et de transformation de toute l'infrastructure éducationnelle, axée sur de nouveaux champs disciplinaires, pour de nouvelles compétences, l'exploration de nouveaux savoirs et la promotion entrepreneuriale dans le secteur maritime », a expliqué le directeur de l'APN dans ses propos de circonstance.
Louis-Joseph Olivier
ljosepholivier@gmail.com

Aucun commentaire: