POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 9 mars 2013

Haïti-Éducation-PSUGO : Le MENFP s'attaque à la corruption

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, M. Vanneur Pierre, accompagné des directeurs général et adjoint du ministère, respectivement Denis Cadeau et Ecclésiaste Télémaque, ainsi que le responsable de la Direction d’appui à l’enseignement privé et du partenariat (DAEPP), Wilnor Pierre, s'est dit déterminé vendredi à combattre la corruption dans le Programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire (PSUGO).
Dans cette perspective, le MENFP a entamé depuis deux semaines, une campagne visant à identifier les écoles non publiques impliquées dans le PSUGO pour lesquelles le gouvernement a fait des débours en faveurs les élèves de conditions modestes.
D’après le directeur général de l’institution, M. Denis Cadeau, cette opération qui entre dans le cadre de la lutte contre la corruption dans le système, permettra aux parents de pouvoir bien identifier les écoles non publiques impliquées dans le programme.
Au total, 7606 établissements scolaires du secteur non public sont à identifier dans tous les départements du territoire national, précise pour sa part, Wilnor Pierre, indiquant que cette démarche vise particulièrement à résoudre le dilemme lié à des tentatives de malversation.
Toutes les écoles impliquées dans le PSUGO sont identifiées par un autocollant placé à vue d'oeil sur la façade de l’institution, a-t-il fait savoir.
Aussi, le MENFP en appelle-t-il les parents à ne pas payer pour leurs enfants en première et deuxième année fondamentale, ou en première jusqu’à la sixième année fondamentale, suivant le contrat signé par le MENFP avec le directeur de l’établissement concerné.
Pour le directeur général adjoint du ministère, M. Ecclésiaste Télémaque, c’est une opération qui entend aller au-delà d’une simple question d’identification d’établissements scolaires. Elle tend, poursuit-il, surtout vers l’amélioration du Programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire (PSUGO), duquel le gouvernement a préoccupation particulière.
Selon les responsables, l'identification des écoles constitue un aspect important dans la lutte contre la corruption au sein du PSUGO, en permettant de vérifier l'existence réelle de l'école pour toute la communauté.
De plus, les parents seront bien informés des écoles impliquées dans le PSUGO et de la prise en charge des enfants par l'État pour les classes concernées.
 Texte et photo : Alix Laroche alix.l@hpnhaiti.com
http://www.hpnhaiti.com/site/index.php/societe/8906-haiti-education-psugo-le-menfp-fonce-dans-ses-attaques-anti-corruption

Aucun commentaire: