POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 27 février 2013

Haïti-Politique: Une commission pour exiger les députés à voter la loi sur les partis politiques

Mardi, 26 Février 2013 15:03 MEA/HPN Nouvelles - Politique A l’initiative de l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (IDEA International), des partis politiques dont la « Fusion des sociaux-démocrates » et « Respè » se sont réunis, ce mardi au Champ de Mars, dans le but de discuter sur la formation d’une commission pour exiger au Parlement de voter la loi sur les partis politiques, a constaté Haiti Press Network. La Directrice de programme en Haïti de l’IDEA international, Mme Marie-Laurence Jocelyn Lassègue, a fait savoir que l’objectif de cette réunion avec des partis politiques était de relancer la dynamique sur ces structures démocratiques. Elle a rappelé que la loi sur les partis politiques a déjà été votée au Sénat de la République, mais pas encore au niveau de la Chambre des députés. « La loi sur les partis politiques représente un outil important pour les partis. Il est d’une nécessité capitale à ce qu’elle soit votée. Ça doit permettre aux partis de développer leurs capacités », a fait comprendre Mme Lassègue, indiquant au passage qu’IDEA International entend cerner les grands courants politiques. Ce, dans sa mission visant à accompagner les institutions démocratiques en Haïti. Intervenant à la table d’honneur, l’ancien député Serge Jean-Louis, a pour sa part indiqué que la loi sur les partis politiques concerne tous les partis sans distinction aucune. Il a abondé dans le même sens que Mme Lassègue qui juge important le vote de cette loi à la Chambre des députés. « Nous voulons que cette loi soit votée au Parlement pour que les partis politiques aient un instrument légal de fonctionnement », a-t-il laissé entendre. De son côté, le vice-président du parti Fusion des sociaux-démocrates, M. Alix Richard, a mis l’accent sur la question du financement des partis politiques qui, dit-il, privés généralement de moyens économiques. Selon M. Richard, le financement des partis politiques est extrêmement fondamental dans la mesure où ça doit déboucher sur un autre mode de fonctionnement des structures politiques visant la prise du pouvoir. « Cette loi sur les partis politiques va être surement trouvée et, le plus rapidement possible, la bénédiction de la Chambre basse », espère optimiste le responsable politique. Par ailleurs, Alix Richard a lancé un appel patriotique à la Chambre basse, afin que cette loi relative aux partis politiques soit votée dans l’intérêt de tous les partis. Mackendy Emmanuel Alexis alexismackendyemmanuel@yahoo.fr

Aucun commentaire: