POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 11 septembre 2012

Football / Coupe Caraïbes : Après les Bermudes, objectif d’Haïti, défaire Porto-Rico


P-au-P, 11 sept. 2012 [AlterPresse] --- La sélection nationale de football d’Haïti aura pour objectif, ce mardi 11 septembre 2012, de vaincre son homologue de Porto Rico afin de gagner le quadrangulaire du groupe I de la coupe Caraïbes des nations de football au stade Sylvio Cator à Port-au-Prince, mettant également aux prises les Bermudes et Saint-Martin.
« Notre seule préoccupation, c’est d’obtenir la victoire pour terminer en première position », espère le sélectionneur cubain d’Haïti, Blake Cantero.
Il s’exprimait en conférence d’après-match ayant opposé Haïti aux Bermudes le dimanche 9 septembre 2012.
Pour les deux premiers matches d’Haïti, y compris celui joué contre Saint-Martin le vendredi 7 septembre, les joueurs nationaux ont fait montre de baisse de régime, notamment en deuxième période durant les deux parties des 7 et 9 septembre, s’inquiètent des journalistes sportifs.
Après avoir marqué trois buts, de belle facture, en première mi-temps face aux Bermudes, l’équipe haïtienne a paru manquer de fraîcheur en deuxième période. Logiquement, elle a concédé un but qui a laissé des sueurs froides chez les spectateurs, craignant l’éventualité, pour l’équipe visiteuse, de revenir au score, tant toute l’équipe nationale paraissait fébrile.
Scénario à peu près similaire face à Saint-Martin : le onze d’Haïti n’a pu inscrire que deux (2) buts en deuxième période, après avoir outrageusement dominé ses adversaires en première période (5 buts marqués).
« Alors que l’équipe de Porto-Rico nous a pris par surprise, la sélection haïtienne a joué un match techniquement et tactiquement bien organisé. C’est une équipe (Haïti) qui a beaucoup d’avenir et qui peut avancer très loin dans la compétition », estime le sélectionneur de l’équipe des Bermudes, Andrew Bascome.
Son homologue d’Haïti, Blake Cantero, a reconnu avoir modifié son plan antérieur de jeu, malgré de bonnes bases tactiques, en vue d’aller chercher un résultat positif.
« Le match était très intéressant de part et d’autre. Les joueurs des Bermudes ont travaillé pour nous donner une réplique. C’est pourquoi le match a été très difficile en début de période », ajoute-t-il.
Aussi, la sélection nationale d’Haïti n’a-t-elle droit à aucune erreur pour la partie du jour face à Porto Rico.
Après la correction (7-0), infligée à Saint-Martin lors de la première journée du 7 septembre, la sélection nationale d’Haïti l’a emporté, (3-1) le 9 septembre, sur son homologue des Bermudes.
Le public, tout acquis à Haïti, a mis longtemps pour savourer le premier but de son équipe, marqué sur coup franc par Olrish Saurel. Puis, Jean Eudes Maurice a augmente le score. Et Jean Philippe Péguéro corsa l’addition, après un superbe travail au milieu de terrain de Jeff Louis, qui a effacé plusieurs joueurs bermudiens avant d’adresser une bonne passe à Péguéro (3-0 à la mi-temps).
La prestation de la sélection nationale de football d’Haïti sera différente en deuxième période. Plus aucun but ne sera marqué par les joueurs haïtiens qui, au contraire, vont encaisser un but des bermudiens (3-1 score final).
En évitant de se laisser surprendre par des contre-attaques, les footballeurs haïtiens devront se surpasser pour jouer un match plein, en première et en deuxième période, ce mardi 11 septembre 2012, contre Porto Rico qui est provisoirement en tête du classement du groupe I de la coupe Caraïbes des nations (2 matches gagnés, 11 buts pour Porto Rico contre 2 matches gagnés et 10 buts pour Haïti), [jep kft rc apr 11/09/2012 0:00]

http://www.alterpresse.org/spip.php?article13386

Aucun commentaire: