POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 16 avril 2012

Haïti/Complot : Des politiques parlent d’un montage



Le complot de déstabilisation du régime du président Martelly dénoncé la semaine dernière par les gouvernements haïtien et dominicain est un événement créé par les autorités des deux pays pour se débarrasser de certains problèmes.
C’est ce que croit le leader du Grand Rassemblement pour l’Evolution d’Haïti (GREH).
Aussi, Himler Rébu pense qu’il s’agit d’une association d’intérêts entre les gouvernements du président Michel Martelly et du président Leonel Fernandez.
Il estime que ce prétendu complot est lié au problème des Anciens Militaires en Haïti, les prochaines élections dominicaines et le scandale de corruption dans lequel sont indexés le chef de l’Etat haïtien et un sénateur du parti du président Fernandez.
L’ancien sénateur Serge Gilles, membre de la Fusion des socio-démocrates haïtiens,  parle lui aussi de montage. Montage conçu par le gouvernement de Leonel Fernandez pour détourner l’attention de l’opinion publique dominicaine au sujet des présidentielles du 20 mai prochain en territoire voisin, croit savoir Serge Gilles.
L’ancien sénateur est presque certain que cette affaire ne va pas permettre au candidat du parti au pouvoir (PLD, Parti de la Libération Dominicaine), Danilo Medina, qui a comme candidate à la vice-présidence l’épouse du président Léonel Fernandez,  de rattraper son principal adversaire Hyppolito Meija, du PRD, parti révolutionnaire dominicain.
Serge Gilles dit ne pas comprendre pourquoi le gouvernement de Michel Martelly s’est laissé entraîner  dans cette affaire.
Par contre, le président de la commission Justice et Sécurité du Sénat haïtien dit ne pas souhaiter commenter le complot visant à renverser le président Martelly en attendant de se renseigner davantage sur ce dossier.
Cependant, le sénateur Youri Latortue ne pense pas que le moment est pas propice à un éventuel coup d’Etat en Haïti.

Aucun commentaire: