POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 13 avril 2012

Haïti-Politique : La démocratie doit être un produit local dont les partis politiques sont les premiers artisans

P-au-P, 12 avril 2012 [AlterPresse] --- « La démocratie ne peut être ni exportée, ni importée, mais elle peut être encouragée et soutenue », souligne l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (Idea) qui a organisé dans cette perspective d’encouragement et de soutien, une journée de réflexion avec une centaine de représentants de partis politiques le 11 avril à l’est de la capitale. Déroulée sous le thème « les partis politiques acteurs majeurs de toute démocratie », cette journée de réflexion arrive après maintes rencontres avec les formations politiques et selon une prise en compte de leurs préoccupations, leurs difficultés et leur réalité, indique Idea.
Au menu, un historique de l’évolution des partis politiques en Haïti à partir de 1830, l’importance de ces derniers dans une démocratie.
Des ateliers de travail sur les partis politiques comme mythes et réalités (en Haïti), la nécessité ou non de l’adoption d’un code d’éthique des partis politiques et de l’organisation, ont eu lieu.
La structuration des blocs politiques au parlement, la nécessité ou non de la cooptation d’un pacte de gouvernabilité et la mise en place d’une plateforme de défense des intérêts des partis politiques ont également été au cœur des reflexions.
La thématique proposée par Idea vise surtout à servir de « pistes » aux partis qui sont « les leviers importants de toute démocratie » notamment de la démocratie haïtienne qui en est à « ses balbutiements », précise la directrice du programme d’Idea en Haïti, Marie Laurence Jocelyn Lassègue.
L’objectif poursuivi est de réunir les partis tout en leur permettant « d’assumer leur responsabilité » dans le pays, en étant des « partis sains qui jouent leur rôle sans frustration », selon les propos de Laurence Jocelyn Lassègue.
L’organisation souhaite un partenariat fructueux avec les acteurs politiques dans la construction démocratique en Haïti, explique Frantz Toussaint, consultant à Idea.
D’autres activités sont prévues pour donner suite aux recommandations issues des ateliers de travail et d’échange.
Parmi les représentants de partis présents, Mirlande Hyppolite Manigat coordonatrice du Rassemblement des démocrates nationaux et progressistes d’Haïti (Rndp) croit que cette initiative est « excellente » et devra permettre une meilleure « convivialité » entre les regroupements politiques.
Éric Prévaut Junior, membre du directoire du parti Lavni (L’avenir) qui a participé aux dernières élections de 2011 estime, pour sa part, que « le pays a certainement besoin de ce genre de rencontres en vue du renforcement des partis politiques ».
Quarante partis étaient invités par Idea qui est une organisation intergouvernementale créée en 1995 dans le but d’apporter du support, surtout d’ordre réflexif, au développement de la démocratie dans les 25 pays où elle est activement présente.
Le parlement, les partis politiques et la question du quota de participation des femmes dans la vie politique, sont les thèmes priorisés par l’organisation.
Idea a ouvert officiellement son premier bureau en Haïti au cours du mois de janvier 2012. [rh kft gp apr 12/4/ 2012 18:30]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article12683

Aucun commentaire: