POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 13 avril 2012

DIDIER LE DRET SE REJOUIT DE LA RATIFICATION DU PREMIER MINISTRE

L'ambassadeur de France à Port-au-Prince, Didier Le Bret, salue la ratification de Laurent Lamothe par le Sénat qu'il considère comme un signe d'espoir. Le diplomate français croit déceler une prise de conscience de l'exécutif et du législatif qui ont compris la nécessité de mettre le pays en situation d'être gouverné. Il souligne que la communauté internationale se réjouit que les leaders des partis politiques, les parlementaires et l'exécutif soient parvenu à une entente autour d'un candidat à la Primature.
Cette ratification est une bonne nouvelle, martèle M. Le Bret qui ne cesse de mettre en évidence les conséquences néfastes de l'absence de gouvernement. Le taux de croissance a été revue à la baisse, rappelle t-il en guise d'exemple de l'impact économique de l'absence de gouvernement. L'Etat doit être capable de réaliser d'importants investissements dans le cadre de la reconstruction, explique M. Le Bret qui se désole du retard enregistré au cours des derniers mois.
Didier Le Bret ne cache pas son souhait que les députés accordent également un vote favorable à M. Lamothe. Les représentants de la communauté internationale redoutent un échec qui entrainerait immédiatement un retour à la case de départ et la perte de plusieurs mois de négociation.
Selon M. Le Bret deux mois sans Premier Ministre est une situation compliquée d'autant que le pays avait connu 4 mois avec un gouvernement démissionnaire en 2011.
LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=20648

Aucun commentaire: