POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 8 décembre 2011

AINSI SE REVEILLA LE MONDE CE 8 DECEMBRE 2011

Mumia Abu Jamal ne sera pas exécuté

La justice de Pennsylvanie a renoncé à redemander la peine de mort contre l'ancien journaliste et militant noir américain Mumia Abu-Jamal, selon ses défenseurs. Trente ans après sa condamnation à mort pour le meurtre d'un policier blanc à Philadelphie, cette décision implique que, selon la loi de l'Etat de Pennsylvanie (Est), l'un des plus célèbres condamnés à mort des Etats-Unis finira sa vie en prison. «Les procureurs ont fait ce qu'il fallait faire. Après trente ans, il était temps de mettre fin à cette recherche de la peine de mort», s'est réjoui son avocate Judith Ritter.
http://www.liberation.fr/monde/01012376464-mumia-abu-jamal-ne-sera-pas-execute

Que se passe-t-il exactement en Russie contre Poutine ?
DECRYPTAGE - La contestation contre Vladimir Poutine est-elle un feu de paille ou une réelle tendance ? Quelles réponses peut-il apporter avant son retour au Kremlin comme président ? Pour Thomas Gomart, directeur du centre Russie/NEI à l'Ifri, une chose est sûre : "le système se fissure".
TF1 News : La contestation contre Vladimir Poutine est-elle un soubresaut ou mouvement de fond ?
Thomas Gomart : Nous voyons aujourd'hui un système qui est en train de fissurer. Mais cette fissure peut se colmater comme elle peut précipiter les choses. Il faut donc rester prudent. Quoi qu'il en soit, la contestation du système Poutine est profonde. Trois éléments le prouvent clairement.

TF1 News : Lesquels ?
T.G. : Tout d'abord, bien sûr, l'élément électoral. Le score de Russie unie aux législatives, avec -15 points par rapport au dernier scrutin, est un revers cinglant, d'autant qu'il a été obtenu avec des fraudes massives. Le score des communistes (20%), sur lesquels se sont reportés les libéraux qui n'avaient pas de candidat, montre aussi une évolution de fond qui explique en partie l'ampleur de la défaite de Russie unie. Deuxième élément : le web russe. Bien que méconnu en Europe, il est très effervescent. C'était déjà un espace de discussions et de contestation très ouvert avant même ces élections. Il va évidemment encore plus se développer désormais.
Enfin, cette contestation est menée par une classe moyenne urbaine, éduquée, ouverte sur le monde grâce à ses voyages à l'étranger. Ces citoyens ont profité des années Poutine sur le plan économique. Mais ils sont arrivés à un ras-le-bol après le tour de passe-passe permettant à Poutine de revenir au Kremlin. Au final, la Russie est aujourd'hui à un tournant. La séquence qui s'annonce jusqu'en mars avec la présidentielle sera primordiale…
http://lci.tf1.fr/monde/europe/que-se-passe-t-il-exactement-en-russie-contre-poutine-6869289.html

Poutine accuse Washington de semer le «chaos»
La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, qui a sévèrement critiqué lundi le déroulement des législatives russes, «a donné le signal pour certains activistes à l'intérieur du pays», selon le premier ministre russe Vladimir Poutine.
Le premier ministre russe Vladimir Poutine a accusé jeudi les États-Unis d'avoir fomenté la contestation contre les législatives, un scénario du «chaos» selon lui, et mis en garde l'opposition contre tout débordement, qui sera réprimé «par tous les moyens légitimes».
La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, qui a sévèrement critiqué lundi le déroulement des législatives russes, «a donné le signal pour certains activistes à l'intérieur du pays», a déclaré M. Poutine.
«Ils ont entendu le signal et, avec le soutien du département d'État, ont commencé à travailler activement», a ajouté le premier ministre.
«Nous comprenons tous qu'une partie des organisateurs (des manifestations) agissent selon un scénario connu», a poursuivi l'ex-agent du KGB.
«Mais nous savons aussi que dans notre pays, les gens ne veulent pas que la situation évolue comme cela s'est passé au Kirghizistan ou il n'y a pas longtemps en Ukraine», a-t-il ajouté, évoquant les révolutions dans ces ex-républiques soviétiques en 2005 et 2004, dans lesquelles Moscou avait vu la main des Occidentaux….
http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201112/08/01-4475869-poutine-accuse-washington-de-semer-le-chaos.php

Le publication des résultats définitifs de l'élection présidentielle de la semaine dernière en République démocratique du Congo (RDC) est prévue ce jeudi vers 18h30 (même heure belge), a-t-on appris de sources concordantes, alors que la tension ne cesse de monter à Kinshasa.La Commisson électorale nationale indépendante (Céni) a prévu d'organiser à cette heure une conférence de presse à laquelle sont également invités des diplomates étrangers en poste à Kinshasa, a-t-on précisé.
La Céni, en la personne de son président, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda, annoncera ainsi avec 48 heures de retard sur le calendrier initial les résultats provisoires complets des onze candidats au scrutin à un tour du 28 novembre, entâché d'irrégularités, de l'avis général des observateurs congolais et internationaux et auquel 32 millions d'électeurs étaient appelés à participer.
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1360082/2011/12/08/La-tension-monte-a-Kinshasa-avant-l-annonce-des-resultats.dhtml

L'opposition syrienne appelle à manifester vendredi et dimanche
Neuf mois après le début de la "révolution", les militants prodémocratie appellent les Syriens à manifester, vendredi, dans tout le pays pour accroître la pression sur le président Bachar Al-Assad. "Le vendredi de la grève de la dignité pour renverser les assassins", ont écrit les militants sur leur page Facebook Syrian révolution 2011.
Ils appellent également à une mobilisation pour "une grève générale dimanche" en prévision d'une campagne de désobéissance civile dans le pays. "Nous appelons les employés et les ouvriers dans tous les organismes de l'Etat à l'intérieur et à l'extérieur de la Syrie à faire grève, neuf mois après le début de la révolution", écrivent les militants. "Nous poursuivons notre révolution pacifique et notre lutte civile jusqu'à la victoire. La grève de la dignité est un pas vers la désobéissance civile (…) pour couper les moyens financiers du régime avec lesquels il tue nos enfants", poursuit le communiqué.
Les militants appellent à une grève générale dimanche et demandent aux étudiants de ne pas assister aux cours, ont indiqué les comités locaux de coordination (LCC), la principale force d'opposition. Cette première initiative sera suivie par d'autres formes de contestation comme la fermeture de routes secondaires, des sit-in, des grèves dans les universités, dans les transports, des coupures volontaires des téléphones portables, une grève des fonctionnaires et la fermeture de routes importantes et d'autoroutes.….

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/12/08/l-opposition-syrienne-appelle-a-manifester-vendredi-et-dimanche_1614861_3218.html

Aucun commentaire: