POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 1 novembre 2011

7 arrestations, le bilan d'une importante opération conjointe PNH/MINUSTAH

Haïti: Sept suspects recherchés pour des activités criminels dont des évadés de prison ont été appréhendés dans le cadre de l'Opération Hope menée par la PNH et des unités de la MINUSTAH, a rapporté un communiqué de la mission onusienne daté du 31 octobre 2011. En appui au personnel de la PNH, plus de 2100 Casques bleus de la force militaire, 120 policiers et 480 éléments (16 pelotons) de la police constituée (FPU) ont participé à cette opération menée dans des quartiers comme Bel-Air, Martissant, selon ce communiqué.
« Le but de l'opération était de mettre fin aux activités criminelles dans ces zones et de donner un signal fort aux criminels et aux habitants de Port-au-Prince que le Gouvernement d'Haïti et la MINUSTAH demeurent fermement engagées à lutter contre le crime », lit-on dans ce communiqué.
Pendant l'opération, afin de pas perturber les activités de protection quotidiennes menées à Port au Prince, des forces de police constituée (FPU) de la Mission basées dans des zones voisines ont été redéployées temporairement dans la capitale, en particulier dans et aux alentours des camps de déplacés, a indiqué ce communiqué de la mission onusienne.
« La MINUSTAH continuera d'appuyer la police nationale dans ses actions anti crime et le Gouvernement à renforcer l'Etat de droit dans le pays », a rappelé le communiqué.
8900 casques bleus, 1351 officiers de la police et 2940 éléments de police constituée (FPU) de la composante de la police des Nations unies (UNPOL) sont actuellement déployés en Haïti en appui des institutions haïtiennes, a ajouté ce communiqué.
Le 15 octobre 2011, le mandat de la MINUSTAH a été renouvelé pour un an et l'ONU s'est engagé à une diminution de l'effectif.
Cette opération intervient quelques jours après une rencontre sur la « sécurité nationale » entre le président Martelly et des ambassadeurs accrédités en Haïti. Et le chef de l'Etat a fait Etat de son intention de doter le pays d'une nouvelle armée mais sans se précipiter, selon ce que sources concordantes avaient révélés au journal.
Roberson Alphonse
http://lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=98874&PubDate=2011-11-01

Aucun commentaire: