POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 28 octobre 2011

L'eau unit les enfants de La Pocatière et d'Haïti

Carl Thériault, collaboration spéciale Le Soleil
(La Pocatière) Les petits dons mènent parfois à de grandes choses chez des populations totalement démunies. L'installation d'un système de pompage de l'eau pour consommation et l'irrigation dans la cour de l'école Village d'espoir, près de Cap haïtien, au nord d'Haïti, grâce à un don de 1000 $ amassé par les enfants de l'école Sacré-Coeur de La Pocatière a permis à l'eau vive de jaillir.
Des enfants des deux pays se sont inspirés de cette réalisation pour concevoir 46 dessins qui font l'objet d'une exposition jusqu'au 21 novembre au Centre culturel Gérard- Dallaire de La Pocatière. «C'est grâce aux petites banques de l'Aide internationale à l'enfance [AMIE] que nous avons amassé cette somme d'argent. Il y a aussi tout un travail de sensibilisation dans les écoles pour informer les enfants à quoi va servir l'argent. Ce sont comme nos petits missionnaires», explique Hélène Desjardins, bénévole à L'AMIE.
Pour garder le contact, des bénévoles ont eu l'idée de faire réaliser un projet commun aux enfants des deux pays, soit celui de dessiner ce que représente l'eau pour eux, dans leur pays respectif, avec les moyens dont ils disposent.
L'action de l'AMIE se poursuit dans d'autres causes. Lors de la soirée de l'Halloween lundi, les élèves de huit écoles ont accepté de participer à la collecte de sous par les petites banques de l'AMIE au moment de l'Halloween.
Près de 500 enfants du primaire solliciteront donc l'aide du public au nom de l'AMIE pendant la fin de semaine de l'Halloween.
Cette année, les sommes amassées seront attribuées à trois écoles du Cameroun afin de poursuivre ce qui avait été débuté lors de la collecte 2009, soit l'aménagement de salles de classe dont les planchers seront cimentés compte tenu qu'ils étaient en terre battue.
L'AMIE, qui oeuvre pour le mieux-être des enfants défavorisés dans 14 pays partout dans le monde, offre trois programmes relatifs aux parrainages, à des projets de développement et à des stages reliés aux besoins fondamentaux de l'enfant, tels que l'éducation, la santé et l'alimentation.
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/les-regions/201110/27/01-4461911-leau-unit-les-enfants-de-la-pocatiere-et-dhaiti.php

Aucun commentaire: