POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 19 août 2011

Lutte contre la corruption, Martelly donne le ton

Le président haïtien Michel Martelly réitère sa détermination à lutter contre la corruption au sein de l'administration publique. Au cours d'une visite au local de l'Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC), le chef d'Etat a assuré que la lutte contre la corruption et la modernisation de l'Etat seront des thèmes clés de son quinquennat. Dans ce domaine sensible le président a prêché par l'exemple en faisant sa déclaration de patrimoine quelques semaines après son entrée en fonction. Il exige que les élus, les hauts fonctionnaires et les agents de la fonction publique respectent les prescrits de la loi du 12 février 2008.
Les responsables de l'ULCC qui bénéficient de l'appui de la Fondation Héritage, branche locale de Transparency International, ont eu toutes les peines du monde pour faire respecter ces prescrits légaux. Le président Martelly apporte son soutien et exhorte les responsables de l'ULCC à redoubler d'efforts contre les actions des corrupteurs et des corrompus.
Le chef d'Etat a compris que la réforme de l'administration publique qu'il s'engage à lancer, ne saurait être efficace sans lutter contre la corruption et ceux qui utilisent les ressources de l'État à des fins personnelles. Votre travail " constitue un pilier incontournable dans ma vision de la chose publique, des biens du peuple haïtien pour lequel nous travaillons tous, Président, parlementaires, juges et cadres de l'État, a martelé M. Martelly a l'endroit des responsables de l'ULCC.
Le président Martelly se positionne en tant que chef de file de la lutte "contre la corruption, qui trop souvent gangrène l'administration publique haïtienne. Il promet que son gouvernement épousera les idéaux d'intégrité, de moralité et de transparence prônés par l'ULCC.
LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_poli_fr.php?id=19394

Aucun commentaire: