POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 11 mai 2011

L'université Paris 8 vue par un étudiant haïtien

Quel point commun entre Michel Foucault, Gilles Deleuze et Jacques Lacan ? Ces 3 grands intellectuels du XXe siècle sont passés par l’université Paris 8, créée à Vincennes dans la foulée de Mai 1968 et installée depuis 1980 en Seine-Saint-Denis. Conditions d’études, filières, pédagogie… grâce à notre reportage, faites connaissance avec les spécificités de cette fac à dominante lettres et sciences humaines, qui compte 40 % de salariés et 35 % d'étrangers.

Très internationale, l’université Paris 8 compte plus d’un tiers d’étrangers. Le témoignage de Jean-Herold Paul, originaire de Port-au-prince, et en fin de thèse.
Arrivé en 2004 à Paris 8 comme étudiant, Jean-Herold Paul est déjà un “ancien” de l’université de Saint-Denis. Ce jeune philosophe et poète haïtien a pu bénéficier des relations anciennes entre l’École normale de Port au Prince et l’université francilienne. Cette année, ce presque trentenaire finalise sa thèse de doctorat consacrée à l’objectivité scientifique. En parallèle, il donne quelques heures de cours en tant qu’ATER (attaché temporaire d’enseignement et de recherche).
Soutenu à son arrivée par l’administration de Paris 8
Depuis son arrivée à Saint-Denis, Jean-Herold a eu le temps de voir le campus se transformer, de nouveaux bâtiments sortir de terre et la pelouse envahir d’anciens terrains vagues. Il y a même un petit potager avec framboisiers, entretenu par les étudiants de géographie.
Les débuts de Jean-Herold en France ont été difficiles, surtout la 1re année. “Je suis arrivé tout seul, sans famille en France et je n’avais pas de bourse.” Le jeune homme a alors apprécié l’ouverture des personnels de l’université : “L’administration se préoccupe beaucoup des étudiants.”

Des profs très disponibles
Autre atout de cette université : l’importance de l’ouverture internationale et l’accueil en grand nombre d’étudiants étrangers. Lui-même a pu en bénéficier en partant quelques mois étudier en Allemagne à l’université de Stuttgart. Depuis, Jean-Herold assume la coordination du master binational entre Paris 8 et Stuttgart.
“Par rapport à la Sorbonne où des amis étudient, les enseignants à Paris 8 sont très ouverts et disponibles. Et le département de philosophie a été fondé par Michel Foucault, ce qui lui confère une idéologie particulière. Dans l’orientation de leurs travaux de recherche par exemple, les doctorants ont une plus grande liberté”, estime le jeune Haïtien. Depuis, Jean-Herold a même rencontré son épouse à l’université et a fondé une famille.

http://www.letudiant.fr/etudes/fac/portrait-de-fac-l-universite-paris-8-14369/l-universite-paris-8-vue-par-un-etudiant-haitien-17010.html

Aucun commentaire: