POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 27 avril 2011

Une ONG canadienne forme des policiers haïtiens en secourisme

Un protocole d’entente portant sur la formation d’agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) en premier secours a été signé, ce 21 avril à l’Académie haïtienne de police, entre la PNH, la MINUSTAH et l’ONG canadienne « Ambulance Saint Jean ». Au terme de cet accord, Ambulance Saint Jean entend former, sous la supervision et de concert avec la Police des Nations Unies (UN Pol), quelque 7500 secouristes haïtiens. Un objectif qui devrait être atteint au cours des deux prochaines années, selon le document de l’entente. Ce partenariat vise à renforcer les capacités de la Police Nationale d’Haïti en premier secours. Grâce à des techniques de secourisme de base, les agents de la PNH pourront intervenir en cas d’accidents et de blessures. Le partenariat vise également à sensibiliser les dirigeants à la planification d’urgence afin de mieux anticiper sur les catastrophes et autres situations de crise.
Dans le cadre de cet accord, environ 50 maitres-instructeurs, 450 instructeurs et 7.000 agents de la PNH seront formés. La MINUSTAH, par le biais du « Pilier Développement de la PNH », participera à cette initiative en fournissant des formateurs. Ce projet concerne toutes les composantes de l’institution policière haïtienne, notamment les sapeurs pompiers, les policiers, les garde-côtes, les garde-frontières et les services correctionnels. Il bénéficie d’un soutien financier du Fonds pour la Paix et la Sécurité Mondiale du Ministère des Affaires Etrangères et du Commerce International canadien.
Il importe de noter qu’avant même la signature de l’accord, Ambulance Saint Jean était à pied d’œuvre en Haïti. Et ce 21 avril, une trentaine d’agents de la PNH ont reçu leur certificat après une formation en premier secours. Ce groupe comprenait des maitres-instructeurs, des instructeurs et des secouristes. Ces derniers vont à leur tour participer à la formation de 7.000 autres agents de l’institution policière haïtienne.
Les divers intervenants à la cérémonie ont loué l’initiative de l’ONG canadienne, dont la devise est « sauver des vies ». Pour l’Ambassadeur Henri-Paul Normandin, «la formation en premier soin et en réanimation cardiorespiratoire reçue par les stagiaires constitue une étape importante dans la gestion des problèmes de catastrophe».
Quant au Vice-chancelier Bruce, il a fait remarquer que son organisation qui « a fait ses preuves à travers le monde depuis 1883 » vise, «à travers l’amélioration des compétences des policiers, à aider les populations d’Haïti».
A la cérémonie de signature du protocole d’entente et de la remise de certificat, ont pris part notamment l’Ambassadeur du Canada en Haïti, Henri-Paul Normandin, le Vice-chancelier de l’Ambulance Saint Jean, Richard Bruce, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général, Kevin Kennedy, et plusieurs hauts responsables de la PNH, dont le Directeur Général Mario Andrésol.
Rédaction : René Kentsa
Edition : Faustin Caille
http://minustah.org/?p=29940

Aucun commentaire: