POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 27 avril 2011

Interview : un comédien de la série "Heroes" en tournage à Cerny..JIMMY JEAN LOUIS JOUE TOUSSAINT LOUVERTURE

Propos recueillis par Benjamin Jérôme Publié le 26.04.2011, 14h59

CERNY (ESSONNE), MARDI.
 Jimmy Jean-Louis, acteur de la série
 américaine Héroes , interprète
Toussaint Louverture dans un
téléfilm qui sera diffusé en 2012
sur France 2. Le tournage se déroule
 à Cerny, en Essonne, jusqu'à jeudi.

LP/Benjamin Jérôme
 Haïtien, Jimmy Jean-Louis a quitté l’île à ses douze ans pour suivre sa mère venue travailler dans l’Hexagone. Il a grandi en banlieue parisienne, à Choisi-le-Roy dans le Val-de-Marne, connu l’Espagne, l’Italie, l’Afrique du Sud avant d’être repéré par Hollywood. Dans Heroes, la célèbre série américaine, il est René dit l’Haïtien.

Aujourd’hui, la star incarne Toussaint Louverture dans un téléfilm pour France 2, actuellement en tournage à Cerny (Essonne).
Vous êtes haïtien. Qu'est ce que ça vous fait d’incarner le héros de l’indépendance de votre pays ?
Cela représente beaucoup. C’est notre histoire, l’histoire qu’on me racontait quand j’étais gamin. C’est un film qui aurait dû se faire il y a très longtemps. Ici, les gens connaissent très peu Toussaint. Pourtant, il a inspiré les plus grands, Mandela et les autres. Toussaint Louverture bénéficie d’une reconnaissance tardive et vraiment timide. Je pense qu’ici il devrait être étudié à l’école, avoir des rues à son nom. Sa vie a eu un impact sur le monde entier. Le fait qu’un pays dans le monde puisse obtenir son indépendance, qu’il y ait une première république noire, cela a tout changé.
Haïti a été frappé par un dramatique tremblement de terre en janvier 2010...
La cause haïtienne me tient à coeur. Je sais ce que c’est d’être haïtien. Moi aussi, j’ai vécu dans des conditions difficiles. A Los Angeles, j’ai créé Hollywood Unites for Haïti il y a trois ans pour aider le pays. Mes parents vivent toujours là bas. Quand il y a eu le tremblement de terre, je les ai cherchés pendant deux jours car je n’avais pas de nouvelle. Heureusement, ils étaient sains et saufs. Je leur ai proposé de les emmener mais ils ne voulaient pas. Ils veulent rester là-bas.

Quelle est la situation aujourd’hui en Haïti ?
Trois jours après le tremblement de terre, j’ai vu des choses horribles. Un an plus tard, il n’y a pas de grand changement. La situation est catastrophique. Dès qu’on atterrit, on voit les camps de tentes. C’est juste un tremblement de terre, je n’arrive pas à comprendre que tout le monde n’arrive pas à se mettre ensemble pour aider ce pays.

Vous vivez aujourd’hui à Los Angeles. Va-t-on vous revoir en France ?
J’aimerais bien revenir pour un ou deux tournages par an. En France, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas d’acteur noir «bankable» (NDLR, qui fait vendre des films). Ce n’est pas normal. Alors pourquoi pas être celui là.
Le Parisien
http://www.leparisien.fr/essonne-91/interview-un-comedien-de-la-serie-heroes-en-tournage-a-cerny-26-04-2011-1425329.php
Commentaires !
Ay Jimmy!..On ne joue pas avec la susceptibilité des français. Cette phrase pourrait signer une interdiction sur les écran de l'hexagone!

Aucun commentaire: