POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 6 janvier 2011

Un spectacle pour appuyer haïti

Le souvenir du violent séisme qui avait complètement ravagé Haïti le 12 janvier 2010 est loin de tomber dans l'oubli. À quelques jours du premier anniversaire de la tragédie, une pièce de théâtre sera présentée à l'École Mathieu-Martin. Les fonds amassés lors de l'événement seront entièrement utilisés pour la reconstruction de ce pays.

B9

David Caron

L'Étoile



STUMBLE UPON



DEL.ICIO.US



DIGG



FACEBOOK



IMPRIMER



COURRIEL



COMMENTER



Organisé par l'Église Nouvelle Espérance de Dieppe, le spectacle, intitulé «Séraphin et l'orpheline», sera basé sur l'émission «Les belles histoires des pays d'en haut», diffusée sur les ondes de Radio-Canada entre 1956 et 1970 et mettra en scène le personnage Séraphin Poudrier, un homme malin qui refuse d'aider une jeune orpheline.



AGRANDIR LA PHOTO





Photo contribution

La pièce de théâtre «Séraphin et l'orpheline» sera présentée à l'École Mathieu-Martin le 16 janvier à 19h. La totalité des recettes ira à un organisme présent en Haïti, pays ravagé par un séisme le 12 janvier 2010.

Selon David Martin, pasteur de l'église, cette initiative a principalement pour objectif d'attirer l'attention sur la situation à Haïti, un an après le séisme. «Les événements en Haïti ont pris une plus grande ampleur que l'on aurait imaginé. C'est quelque chose qui nous touche énormément, car il y a plusieurs gens d'origine haïtienne dans notre congrégation qui ont été bouleversés par les événements. Certains ont perdu des amis, d'autres ont perdu de la famille. Lorsque le tremblement de terre a eu lieu, les médias en ont beaucoup parlé, mais ils sont passés à autre chose par la suite. Mais la souffrance se poursuit et donc l'aide doit être continue», souligne David Martin.



Il souhaite également créer un lien durable avec les étudiants haïtiens de l'Université de Moncton, afin de continuer de sensibiliser la population. «Je souhaite créer un dialogue avec eux. Si on continue de parler de leur pays, on peut faire une différence», estime-t-il.
L'idée de venir en aide aux pays pauvres de la planète est venue à la suite d'un voyage humanitaire au Sénégal. «Nous nous sommes promis de continuer de faire notre possible pour conscientiser la population des besoins outremer qui sont bien au-delà de ce qu'ils peuvent imaginer. Nous sommes quand même très bien au Canada. Notre voyage nous a fait réaliser que nous ne pouvons pas rester assis et attendre. Même si nous ne sommes pas des politiciens, nous pouvons faire de petites choses qui peuvent faire de grandes différences», explique-t-il.
La totalité des fonds sera versée à ERDO (Emergency Relief and Overseas Development), un organisme canadien qui intervient dans les pays en besoin à la suite de catastrophes naturelles. «L'argent leur sera confié et par la suite, les fonds seront acheminés à un missionnaire québécois déjà installé là-bas. Son ?uvre consiste à appuyer les enfants en difficulté au travers de programmes d'alimentation. Il monte également des emplacements qui accueillent des jeunes dont les écoles ont été détruites.»
Les citoyens de Dieppe ne sont pas les seuls à soutenir cette organisation. Un groupe de Bathurst ira prochainement donner un coup de main à ce missionnaire. «C'est bien, parce qu'on peut voir de nos propres yeux la manière dont notre argent est utilisé», dit M. Martin.
Bien qu'aucune somme en particulier ne soit visée, les organisateurs espèrent tout de même récolter au moins 4000 $. «Séraphin et l'orpheline» sera présentée à l'École Mathieu-Martin le 16 janvier à 19h. Les billets sont disponibles au coût de 10 $ pour les adultes et 5 $ pour les enfants en composant le 384-7894.
http://letoiledieppe.jminforme.ca/article/1367537

Aucun commentaire: