POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 21 décembre 2010

Haïti : Penser la reconstruction avec le Plateau Central

mardi 21 décembre 2010 Correspondance – Ronel Audate
Le Plateau Central, département situé à l’est d’Haiti, apparemment délaissé. Peu d’infrastructures routières, pas d’eau potable, peu d’électricité. La région est plusieurs fois revenue dans l’actualité comme une zone de turbulence, comme lors des Législatives du 19 avril 2009, lorsqu’elle a été classée « zone rouge ». Mais derrière ces images obscures, demeurent une réalité tout à fait exceptionnelle et d’énormes potentialités.
Hinche, 21 déc. 2010 [AlterPresse] --- Alors que les autorités haïtiennes cherchent à se procurer de fortes sommes d’argent pour reconstruire Port-au-Prince, nul ne songe á investir dans le Plateau Central afin de mettre à profit les potentialités de cette région au bénéfice du ppays tout entier.
Le Plateau Central est non seulement une zone protégée des séismes et ouragans mais aussi une région jalonnée de sites touristiques.
La chute de Bassin Zim qui se trouve non loin de Papaye dans la commune de Hinche pourrait attirer des centaines de visiteurs par jour. Mais le manque d’infrastructures, et l’érosion qui diminue le débit de la chute sans doute causeront la disparition de ce patrimoine d’ici quelques années.
Les grottes de Layaye et de Saltadère situées dans la section de Juanaria (commune de Hinche) relâchent parfois des eaux chaudes et froides. Elles pourraient, selon les habitants de la zone servir de pôle d’attraction pour les touristes. Pour l’heure selon eux, elles n’abritent que misère et désolation.
Saut d’eau, décrété Parc Naturel, est une terre fertile, où il y a de l’eau en abondance. Saut d’eau se trouve à 65 kms de la capitale avec une grande couverture végétale riche et diversifiée. Grace à ses grottes réputées mystiques notamment celles de Marotière et Doco, Saut d’eau pourrait devenir la plus grande destination touristique du pays.
Saut d’Eau c’est aussi un haut lieu de pèlerinage compte tenu de la présence de sites tels l’Immaculée, Calvaire, Palmes qui font de saut d’eau un haut lieu de pèlerinage. Malgré tout, Saut d’Eau ne peut nourrir ses fils. Des habitants interrogés n’ont pas caché leur insatisfaction face au gouvernement en place, qui selon eux, n’a rien fait pour répondre a leurs besoins en termes d’accompagnement dans la production agricole et d’accès aux services sociaux de base.
« La maladie, la misère, le chômage c’est notre lot quotidien » confie une militante d’organisation paysanne proche du Mouvement des Paysans de Papaye, l’une des plus importantes structures établies dans les milieux ruraux.
A quelques kms de la ville de Hinche, dans la localité de Colladère, une grotte fantastique abrite des outils de l’époque précolombienne. Cette grotte est unique sur tout le territoire haitien.
Il y a aussi la Centrale hydro électrique de Péligre qui dessert la capitale depuis 1971, et qui doit alimenter la ville de Hinche. Le barrage, d’une hauteur de 72m, fonctionne à partir d’un lac artificiel, le lac de Péligre, qui peut également être une attraction touristique.
Depuis quelques temps, l’accès à une partie du Plateau Central a été amélioré grâce à la route nationale # 3 qui atteint Mirebalais (60 km de Port-au-Prince).
Il reste qu’il faudrait pouvoir exploiter ce potentiel touristique, pour relancer l’activité économique et garantir à la collectivité des entrées importantes.
Repères géographique
Le département du Centre a une superficie de 3750 km2, soit 13.5% de la superficie du territoire national. Il est le troisième en superficie après les départements de L’Ouest et de l’Artibonite et sa population est de 600.000 habitants.
Le Plateau Central, correspond à un vaste bassin encadré au Nord par le Massif du Nord, à l’Ouest par les Montagnes Noires, au Sud par les Montagnes du Trou d’Eau et à l’Est par le Bassin de San Juan de la République Dominicaine. Dans sa partie Nord-Ouest, ce département présente des aspects accidentés avec des altitudes de plus de 1000 m dans les Montagnes Noires et s’incline vers l’Est ou le Sud-Est, beaucoup plus vallonné, avec des altitudes de 125 m au niveau du barrage de Péligre. Le Plateau Central fait partie des régions à forte pluviosité. Il enregistre une lame d’eau moyenne annuelle de 1.500 mm. D’avril à juin, les alizés pénètrent plus profondément en République Dominicaine et remontent la vallée de San Juan pour déboucher sur la zone centrale d’Haïti. Ils apportent d’abondantes précipitations auxquelles s’ajoutent, en octobre, les précipitations amenées par les vents d’Est qui remontent également la vallée de San Juan, selon le Bureau des Mines et de l’Energie(BME).
Le Département du Centre comprend quatre arrondissements : Hinche, Mirebalais Lascahobas et Cerca-La-Source. Il comprend en outre douze communes, quatre quartiers et 35 sections communales. [ra kft gp apr 21/12/2010 10 :00]

Aucun commentaire: