POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 16 septembre 2013

Daniel Evinx libéré, Jean-Marie Salomon évincé du parquet

Sud/Justice/Drogue
Le Nouvelliste | Publié le :13 septembre 2013
Roberson Alphonse
« Nous ne voulons pas que les parquets se transforment en officines de règlement de comptes », a pesté un haut responsable du gouvernement, qui confirme que le commissaire Jean-Marie Salomon « va être mis en disponibilité » pour avoir agi de « manière fantaisiste et précipitée » en arrêtant Daniel Evinx.
L'homme d'affaires Daniel Evinx n'aura passé qu'une seule nuit au commissariat des Cayes où il a été placé en garde à vue aux ordres du commissaire du gouvernement Jean-Marie Salomon à cause de son implication présumée dans le trafic de stupéfiants. Il a été libéré ce vendredi par le juge d'instruction Josias Jean Pierre qui n'a retenu aucune charge contre lui, a-t-on appris de sources judiciaires. Le Bureau de lutte contre le trafic de stuféfiants (BLTS) et la Drug Enforcement Administrion (DEA) ont aussi constaté son innocence.
Le porte-parole de la PNH, l'inspecteur Gary Desrosiers, a révélé : « La police n'a pas arrêté parce qu'elle n'a rien à reprocher à ce citoyen », a dit Gary Desrosiers, assurant que « c'est Daniel Evinx qui nous a informés avoir vu une cargaison de marijuana flotter en mer sur son passage ». « Ce citoyen aidait la police en la mettant au courant de ce qu'il avait trouvé. S'il est arrêté, ce n'est pas par la police », a insisté Gary Desrosiers, martelant que la DEA et la BLTS avaient auditionné l'intéressé mais n'avaient rien à lui reprocher.
La veille, Renald Masseille, de la police du Sud, avait pourtant indiqué que le commissariat des Cayes avait reçu un mandat émis à l'encontre du citoyen Daniel Evinx habitant à Port-Salut pour trafic de stupéfiants. « La police, accompagnée du commissaire du gouvernement, a exécuté le mandat », avait-il confié dans la presse.
En off, un haut responsable gouvernemental a confié au journal que le commissaire du gouvernement Jean-Marie Salomon « va être mis en disponibilité ». « Nous ne voulons pas que les parquets se transforment en officines de règlement de comptes », a-t-il dit, soulignant que le commissaire du gouvernement a agi de « manière fantaisiste et précipitée ». « Ce citoyen a commis une bonne action », a souligné ce haut responsable du gouvernement. « Même l'enfer est pavé de bonnes intentions », a-t-il ajouté, rejetant d'un revers de main les critiques éventuelles sur l'interférence de l'exécutif dans la justice en vue de faire libérer Daniel Evinx, présenté comme un proche du président de la République. « Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent mais l'exécutif n'est pas le juge d'instruction », a indiqué ce haut responsable.
Daniel Evinx, sur Vision 2000, a toujours clamé qu'il avait la conscience claire et qu'il avait accompli une bonne action. De retour de Port-Salut avec quatre amis, il dit avoir ramené des paquets d'un produit qui ressemble à de la marijuana. Daniel Evinx a assuré avoir appelé la DEA, la police départementale sur cette cargaison trouvée en mer de manière fortuite. En début de soirée, Daniel Evinx, propriétaire de Dan's Creek hôtel, était chez lui où il recevait des amis, a confié une source sur place.
Les gardes-côtes des Cayes ont bénéficié de nouvelles installations pour lutter contre le trafic de stupéfiants. La BLTS a arrêté 9 personnes, dont 5 étrangers (Jamaïcains, Cubains) dans le Sud pour ce mois. 87 kilogrammes de marijuana ont été saisis ainsi que 1. 7 kilogramme de cocaïne, a révélé le porte-parole de la PNH, Gary Desrosiers.
Entre-temps, entre doute, suspicion et accusation, chacun y va de sa thèse sur cette nouvelle affaire à rebondissement.
Roberson Alphonse
http://lenouvelliste.com/article4.php?newsid=121324

Aucun commentaire: