POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 20 août 2013

Lucmane Délille transféré, son remplaçant est déjà contesté

Parquet de Port-au-Prince
Me Francisco René remplace Me Lucmane Délille au parquet de Port-au-Prince. Une décision que le ministre de la Justice, Me Jean Renel Sanon, a confirmé au Nouvelliste lundi soir alors que Me Delille dit ne pas être au courant de ce changement.
Parallèlement, le bâtonnier de l'ordre des avocats de la capitale s'oppose énergiquement à la présence de Me Réné à la tête du parquet comme l'avait déjà fait le bâtonnier de Port-de-Paix. « Je vais adresser une correspondance mardi au ministre de la Justice pour lui faire savoir notre opposition au transfert de Me Francisco René au parquet de Port-au-Prince », a confié au Nouvelliste Me Carlos Hercule, le bâtonnier de l'ordre des avocats de la capitale.
Toutefois, Le Nouvelliste a appris que le ministre Sanon n'entend pas lâcher Me Francisco René. « Nous savons qu'il est un personnage très conflictuel, reproche Me Hercule à Me René. Il a déjà fait trois juridictions et a accumulé scandale après scandale. Il a toujours des problèmes avec les barreaux là où il passe. C'est comme une provocation qu'on fait au barreau de Port-au-Prince. En outre, il a une plainte déposée contre lui au barreau de Croix- des-Bouquets, a fait savoir Me Carlos Hercule. »
Comme cette plainte est une action disciplinaire, il n'a pas voulu en parler à la presse.
 Interrogé par Le Nouvelliste sur les contestations dont a été et est encore l'objet Me Francisco René à Aquin, à Port-de-Paix et maintenant à Port-au-Prince, le ministre de la Justice a indiqué que Me René n'est pas un voleur. « Il met de l'ordre et j'apprécie son travail », a-t-il dit.
Selon le ministre de la Justice, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Lucmane Délille, a été transféré au ministère comme chargé de mission et responsable de coordination des parquets de la République.
Me Sanon a souligné que ce changement veut tout simplement dire que son ministère apporte du sang neuf, soulignant qu'il n'a aucun problème avec Me Lucmane Délille. « Si je n'étais pas satisfait de son travail, je l'aurais révoqué », a-t-il dit, précisant que Me Délille est maintenant avec lui dans son cabinet.
Parallèlement, contacté par le journal sur son transfert, Me Lucmane Délille a déclaré : « Je ne sais pas. Je n'ai aucune lettre. J'ai entendu la nouvelle à la radio, attendons demain afin de voir ce qui se passera. » L'ancien chef contesté du parquet de Port-de-Paix, Me Francisco René, doit être installé à son poste au parquet de Port-au-Prince le mercredi 21 août, a appris Le Nouvelliste.
Robenson Geffrard
 http://lenouvelliste.com/article4.php?newsid=120235

Aucun commentaire: