POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 17 janvier 2013

Haïti-Frontière : Lancement des travaux d’infrastructures routières entre Lascahobas et Belladère

Belladère, 16 janv. 2013 [Alter Presse] --- Lancés le lundi 7 janvier 2013, les travaux d’infrastructures routières, entre Lascahobas et Belladère (département du Centre, au nord-est de la capitale), jusqu’à la frontière d’Elias Piña (République Dominicaine) suscitent la joie chez les riveraines et riverains de ces communes, constate l’agence en ligne AlterPresse.
Les travaux qui seront entrepris par la firme dominicaine d’exécution Estrella, dureront vingt mois (janvier 2013 - septembre 2014).
Sur place, déjà sont à l’œuvre, ingénieurs et opérateurs spécialisés, maniant pelleteuses mécaniques, bulldozers et autres engins lourds.
Outre le tronçon de route de 30 kilomètres, cette équipe aura à construire 24 dalots et 2 ponts d’une longueur de 25 mètres à Onde Verte et Las Aguas.
Les habitantes et habitants des communes de Lascahobas et de Belladère, se réjouissent de la mise en œuvre de ces travaux, qui doivent permettre, à terme, de valoriser la production agricole et renforcer l’autosuffisance alimentaire dans le département.
« Je suis ravie de la construction de cette route. Je vais pouvoir pousser un ouf de soulagement, car je souffre assez souvent du mauvais état de cette route », affirme une commerçante Dulia Desrosiers.
L’idée de réhabiliter cette route, déjà très appréciée, pousse aussi les contribuables à exiger plus d’efforts institutionnels, de l’actuelle administration politique, dans la lutte contre la contrebande et la gestion des frontières.
« Si l’État faillit à sa mission en ne protégeant pas les contribuables, ce sont les racketteurs qui en profiteront, au détriment des contribuables », craint un homme d’affaires, Macluche Ledoux.
Un des axes essentiels pour le développement du département du Plateau central, la réhabilitation du tronçon de route Lascahobas / Belladère devrait favoriser la création de richesses. estime le maire de Belladère, Roselor Alcide.
L’aménagement de « ce tronçon de route constituera un moyen de contrôle important pour la collecte des taxes douanières, une porte d’entrée officielle à la frontière haïtiano-dominicaine, et devra contribuer au maintien des relations conviviales entre les deux pays », anticipe Alcidel.
Le 9 novembre 2012, un accord pour la réhabilitation de l’axe routier Lascahobas / Belladère, d’un montant de 23 millions 5 cent mille euros (US $ 1.00 = 43.00 gourdes ; 1 euro = 60.00 gourdes aujourd’hui) a été signé entre le ministre des travaux publics, transports et communications (Mtptc), Jacques Rousseau, et le chef de la délégation de l’Union européenne (Ue) en Haïti, Javier Nino Perez.
Ce financement entre dans le cadre de l’appui à la politique nationale des transports (Apontra), conclu en avril 2012 avec le gouvernement haïtien et s’élevant à près de 184 millions d’euros.
Érigée sur la frontière par le président Dumarsais Estimé, la commune de Belladère (bas Plateau central) a été inaugurée le 31 octobre 1948. Elle est limitée à l’est par la commune Comendador (province d’Elias Piña) de la République Dominicaine. [sc kft rc apr 16/01/2013 1:05]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article13943



Aucun commentaire: