POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 24 janvier 2013

Haïti-Festival de Jazz : Le célèbre saxophoniste américain Branford Marsalis, satisfait de l’accueil du public

P-au-P, 23 janv. 2013[AlterPresse] --- Le saxophone américain Branford Marsalis, âgé de 52 ans et originaire de la Nouvelle Orleans (Etats –Unis), se réjouit de l’appréciation réservée à son groupe par le public haïtien lors de ses diverses prestations à la 7e édition du festival de Jazz à Port-au-Prince, qui prendra fin le 26 janvier 2013. Le public haïtien a été très sensible au rythme, affirme Marsalis, lors d’une conférence de presse, le mardi 22 janvier 2013. « Tous les descendants d’Afrique [les haïtiens, les noirs américains, etc.] sont unis par la musique et à travers la musique, le rythme les rapproche davantage », explique t-il. Dans les musiques africaines et haïtiennes, on retrouve des éléments de la musique de jazz, fait-il savoir, tout en reconnaissant que le jazz n’est pas très populaire en Haïti. Le célèbre saxophoniste est en tournée en Haïti avec son groupe dénommé « Branford Marsalis Quartet » dans le cadre de la 7e édition du festival international de jazz de Port-au-Prince. Joseph Dominick Calderazzon au piano, Justin Faulkner à la percussion et Eric Sébastian Revis à la basse sont les trois autres musiciens faisant partie de ce groupe de renommée internationale. En avant-première du festival, le groupe a performé dans le port de Jacmel (Sud-est). Marsalis affirme que sa visite ne s’inscrit pas dans un échange culturel, mais un « échange d’idées ». « C’est (plutot) une affirmation culturelle », martèle-t-il. « C’est comme si j’étais chez moi. C’est comme une conversation avec mes frères et sœurs », exprime t-il, affirmant être venu dans le pays surtout pour voir comment sont les choses. Marsalis dit admirer la capacité de relèvement du peuple haïtien, suite au terrible séisme du 12 janvier 2010, qui a fait 300.000 morts et détruit partiellement la capitale Port-au-Prince et plusieurs autres villes. La participation du groupe « Branford Marsalis Quartet » à la 7e édition du festival international de jazz de Port-au-Prince est supportée par l’ambassade des Etats-Unis dans le but de promouvoir ce type de musique en Haïti et augmenter la compréhension mutuelle entre les cultures haïtiennes et américaines, indique l’ambassade. Le Festival international de jazz de Port-au-Prince a été initié par la Fondation Haiti Jazz et est supporté par le ministère haïtien de la culture. A cette édition, 12 pays étrangers sont représentés et le festival se déroule sur pas moins de sept scènes, dont certaines à accès gratuit. [emb gp apr 23/01/2013 00 : 00] http://www.alterpresse.org/spip.php?article13982

Aucun commentaire: