POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 4 décembre 2012

Le Président de la République réitère sa ferme conviction à accompagner les personnes atteintes du VIH-SIDA


Port-au-Prince. Lundi 3 décembre 2012. CCN. Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, et la Première Dame, Mme Sophia Martelly, ont une pensée spéciale à l’endroit des personnes atteintes du sida ainsi que celles porteuses du Virus de l’immunodéficience humaine (VIH) à travers le monde entier et en Haïti en particulier, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, ce 1er Décembre 2012
Le nouveau rapport de la journée mondiale de lutte contre le sida intitulé Résultats du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) montre qu’une accélération sans précédent de la riposte au sida génère des résultats au profit des personnes. Ce rapport indique que le nombre de nouvelles infections au VIH a été réduit de plus de 50% dans 25 pays à revenu faible ou intermédiaire. Le plus de progrès concerne la réduction des nouvelles infections à VIH chez les enfants.
Haïti se trouve sur la liste des pays les plus avancés en matière de recherche et d’accompagnement aux personnes vivant avec le VIH/sida. En ce sens, le Président de la République se réjouit des avancées réalisées ces vingt dernières années dans la lutte contre la propagation de la maladie, et en particulier sous son Administration :
- l’instance de coordination des pays du Fonds Mondial en Haïti, dont la Première Dame assure la Présidence, a été classée parmi les plus dynamiques au monde ;
- réduction du taux de séroprévalence à 1,9% ;
- de grands efforts ont été consentis pour assurer l’implication de tous les secteurs dans la réponse au VIH ;
- de plus en plus de patients ont accès aux médicaments ;
Lors d’une rencontre avec le Chef de l’Etat, le vendredi 30 Novembre 2012, le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA en Haïti, M. Michel Sidibe, a promis que l’agence qu’il dirige continuera à appuyer les efforts des autorités haïtiennes, particulièrement pour combattre la transmission du VIH de la mère à l’enfant. M. Sidibe en a profité pour exhorter les dirigeants haïtiens à mieux documenter le succès d’Haïti dans la lutte contre le VIH/sida, afin que d’autres pays puissent s’en inspirer.
« Nous sommes très conscients des objectifs du millénaire de développement et nous travaillons afin de nous en rapprocher. Nous sommes en train de renforcer le système de santé dans sa globalité, car les résultats en matière de santé ne pourront pas être atteints avec notre système de santé actuel. Et nous comptons sur l’ONUSIDA pour nous aider dans ce plaidoyer que nous faisons auprès de nos bailleurs afin que les fonds alloués à Haïti pour le sida puissent permettre un renforcement transversal du système de santé», a déclaré le Chef de l’Etat.
L’objectif d’une génération sans SIDA est le grand défi de l’Administration Martelly/Lamothe et la Première Dame s’implique beaucoup dans une mobilisation nationale pour l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant.
En ce premier décembre, le Chef de l’Etat réitère sa ferme conviction à accompagner les personnes atteintes de cette pandémie. Le Président Martelly est convaincu qu’il est fondamental que cette lutte se mène également sur le front de la stigmatisation, qui doit être définitivement bannie. «Oeuvrons ensemble en faveur d’une société inclusive où les discriminations de toutes sortes seront totalement éliminées », a déclaré le Président Martelly.
Établie le 1er Décembre 1988 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), cette manifestation tenue chaque année a été approuvée par l’Assemblée Générale des Nations Unies grâce à la résolution « A/43/15. Chaque année, un thème de communication particulier est choisi. Entre 2011 et 2015, la journée mondiale de lutte contre le Sida aura pour thème « Objectif zéro : zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida ».
http://www.caraibcreolenews.com/news,hay-ti,1,4067,03-12-2012-hay-ti-le-pry-sident-de-la-ry-publique-ry-ity-re-sa-ferme-conviction-yy-accompagner-les-personnes-atteintes-du-vih-sida-.html

Aucun commentaire: